Pièces complète 2 euro commémorative et accessoires protection pièces

Education : Arnaud Ndeke au front de la redynamisation | adiac … – Agence d'Information d'Afrique Centrale

S’abonner
Voir les offres
Newsletter
Contact

24-01-2023 18:58
Que le fils du défunt Nzongo Soul rende un hommage à titre posthume à son père, décédé il y a cinq ans à Paris, en publiant l’un de ses manuscrits, n’est que justice. Cet artiste mérite bien un tel honneur à travers un roman qui retrace l’aventure d’un homme qui rêvait de créer un pont entre les cultures.
Lui qui, des années durant entre Brazzaville et Paris, a su imprimer un rythme particulier à ses compositions musicales, laisse un ouvrage remarquable. Il avait inscrit toute la philosophie de son œuvre dans ce qu’il appelait « walla » qui signifie le sentiment absolu de mettre en relief la tradition orale africaine par l’écoute, la pensée et les agissements.
L’ensemble de sa création musicale était focalisé sur des valeurs inhérentes à la paix, à l’unité, à la condition humaine et à la vie tout court. Il le dira avec talent dans “Noir et blanc” de Bernard Lavilliers, chanson hommage à Nelson Mandela, et en lingala :  «Po na ba mboka nionso pe na bikolo nionso » (De tous les pays et de toutes les couleurs).
Des témoignages délivrés au cours de la présentation de l’ouvrage précité ont, d’ailleurs, convergé vers une seule idée, celle d’inviter les jeunes générations à suivre Nzongo Soul et à perpétuer son héritage musical. Une musique inspirée de sonorités venues du monde entier.  
Cet artiste a servi de modèle aux autres. Avec sa coiffe rasta, il a inspiré de nombreuses stars à travers le monde qui en ont fait leur look. Sa voix originale, son style et ses rythmes ont fait de lui un artiste exceptionnel à la tête des « Walla players ». Respect !
  
 
Les Dépêches de Brazzaville
Les plus récents
Les plus lus
Abonnement Flux RSS
Abonnement média
Offre spéciale Entreprises
Quotidien et supplément du 6eme jour livrés, site web, toute l’information sur vos secteur d’activité et votre région.
A Brazzaville ou Pointe-Noire, à partir de 10 abonnements.
Abonnez-vous
Current Size: 100%
Titulaire d’un master en sciences d’information, communication et documentation, Arnaud Ndeke, actuellement directeur du complexe scolaire Regard d’Afrique, qui vient d’être nommé au poste de présidence du bureau national des écoles associées de l’Unesco. Une mission qu’il souhaite relever avec brio.
Education : Arnaud Ndeke au front de la redynamisation | adiac ... - Agence d'Information d'Afrique CentraleA peine que l’école Regard d’Afrique, fondée en 2019 par Nathalie Bumba, rejoint le réseau des écoles associées de l’Unesco, celle-ci se voit porter au poste de présidence du bureau national. « Nous nous étions adressés à la représentation de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) en vue de demander un partenariat avec notre école. Et dans ce partenariat, l’Unesco nous fait savoir qu’il a un réseau des écoles associées ici au Congo. Vu que nous remplissions les critères, en décembre 2021, notre établissement a été retenu parmi les écoles associées à l’Unesco, tout en assumant la présidence au plan national dès février 2022», a expliqué Arnaud Ndeke.
Le réseau des écoles associées de l’Unesco regroupe les écoles qui contribuent à véhiculer les grands idéaux de cette institution, dans le cadre normal des programmes d’enseignements parmi lesquels le problème de l’environnement et le réchauffement climatique, l’éducation interculturelle, les droits et la démocratie. En intégrant ce réseau, l’Unesco leur assure, entre autres, l’expertise dans le domaine de l’apprentissage des élèves, la participation aux différents concours et projets mondiaux, des bourses étrangères, etc.
En contrepartie, l’apport de Regard d’Afrique, en tant que présidence du bureau national de ce partenariat, consistera à booster le réseau pour sa bonne visibilité au plan national et international, ainsi qu’à assurer le contact facile avec d’autres écoles du monde. Par ailleurs, du fait que le Congo ne compte que six écoles associées à ce réseau, à travers son titre de présidence, l’établissement promu entend sensibiliser de nombreux établissements congolais à adhérer en masse au réseau pour des activités liées à la promotion de l’éducation. « Le réseau des écoles congolaises associées de l’Unesco existe depuis le début des années 2000. Mais il y a eu beaucoup de péripéties dans son fonctionnement. Et en ce début d’année, le chargé de l’éducation nationale a décidé de le redynamiser. Une initiative qui tombe à pic avec notre mandat au titre de la présidence en vue d’apporter notre pierre à l’édifice », a souligné le directeur général de Regard d’Afrique.
Avec l’appui de l’Unesco, tout au long de son mandat, Regard d’Afrique entend initier une série d’activités pédagogiques et ludiques, centrées sur l’éducation. A ce propos, le 8 mars prochain, le réseau connaîtra des moments de partage, sur le plan national, sur le thème de cette année « L’égalité des femmes aujourd’hui, pour un avenir durable ».
Lire le quotidien

source

https://google-adsense.info/gestion-interculturelle

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE