De nouvelles consignes de tri – Le Journal du Centre

Publié le 30/12/2022
Dès janvier, les poubelles jaunes prendront de l’embonpoint. Non par excès de gourmandise et d’abus sur les festins des fêtes de fin d’année, mais par un changement notable dans le tri sélectif. Ce sont de nouvelles habitudes qu’il s’agira de prendre, même si cela ne sera pas forcément très évident dans un premier temps.
Jusqu’à maintenant, les habitants des Communautés de communes Les Bertranges et Cœur de Loire et ceux de Nevers Agglomération se devaient de séparer soigneusement les emballages. Ainsi, des papiers, des boîtes de conserve et autres canettes, des bouteilles et flacons en plastique ou encore des emballages en carton qui prenaient le chemin des sacs jaunes.
Désormais et dès le 1 er  janvier, il leur faudra faire de la place, car tous les autres emballages viendront les rejoindre. Pots de yaourts et de crème, barquettes, boîtes, sachets, films plastiques d’emballage, sachets de chips ou encore tube de dentifrice. Petite précision d’importance, inutile de bien les “laver”, s’assurer simplement qu’ils sont correctement vidés.
L’occasion, aussi, de prendre quelques nouvelles habitudes comme de ne plus écraser les bouteilles en plastique et de ne pas empiler les pots de yaourts, par exemple. On évitera, également, de s’en servir comme poubelle de table à la fin du repas pour, si possible, récupérer à part les biodéchets.
Alors, que restera-t-il à jeter dans nos sacs noirs ? Par exemple, les déchets des produits d’hygiène, les masques, gants et couches, sans oublier les litières de nos animaux favoris. Dès ce 1 er  janvier, les déchets partiront vers un même contre de traitement situé près de Bourges qui récupérera les collectes de la Nièvre, du Cher et d’une partie de l’Indre.
L’idée générale est, bien évidemment, d’améliorer au mieux la collecte et le traitement de nos trop nombreux déchets. Il s’agit, également, de mieux maîtriser les coûts des traitements et recyclages.
Quelques chiffres peuvent suffire à démontrer la pertinence d’une telle évolution. La France est ainsi l’un des principaux consommateurs de plastique en Europe avec 4,8 millions de tonnes produites par an. En 2021, 3,7 millions de tonnes d’emballages ménagers ont pu être recyclés. Qu’on le veuille ou non, le plastique reste un matériau largement utilisé dans la vie quotidienne et l’amélioration de la collecte permettra d’améliorer son recyclage. Une évolution qui se met en place nationalement, et qui est déjà appliquée dans certaines zones.
Autre petit rappel : penser à enlever les couvercles et bouchons des pots et contenants en verre. Quant à la vaisselle, la faïence et la porcelaine, les pots de fleurs, ampoules et autres néons ou encore les miroirs, direction la déchetterie.
Au final, une nouvelle manière de penser et d’agir pour une amélioration nécessaire de nos habitudes sur le plan environnemental mais aussi sanitaire.
Soyez le premier à commenter cet article
Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE