Critique Vol.1 The Ice Guy & The Cool Girl – Manga – Manga-news

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions




La tranche de vie sentimentale et humoristique est un genre qui n’était pas encore représenté dans le jeune catalogue des éditions Mangetsu, mais ce manque est comblé en ce mois de juillet avec l’arrivée de The Ice Guy & The Cool Girl une oeuvre signée Tonogaya Miyuki, une mangaka active au Japon depuis environ 10 ans mais jusque-là inédite en France. En cours au Japon avec 6 tomes au compteur à l’heure où ces lignes sont écrites, cette série est publiée depuis 2018 chez Square Enix via l’application Gangan Online sous le nom Koori Zokusei Danshi to Cool na Dôryo Joshi (dont le titre international est une traduction très proche). Fort logiquement, la série vient enrichir l’offre de la collection Mangetsu Life.

The Ice Guy & The Cool Girl, c’est l’histoire de Himuro, un jeune employé de bureau qui a pour petite particularité d’être le descendant d’une yuki-onna, cette légendaire femme des neiges du folklore japonais, ce qui n’est pas sans conséquences: dès qu’il ressent une émotion trop forte il produit de la glace. Et même si ses collègues et de manière générale son entourage tâchent de s’en accommoder sans être choqués pour un sou (la situation est établie), cela renvoie de lui l’image d’un homme froid, au tempérament glacial, voire insensible. Himuro est pourtant tout le contraire de cette image: non seulement il est facilement émotif (émotions qu’il essaie souvent de contenir pour ne pas tout geler), mais en plus il adore des choses mignonnes telles que les fleurs, les chats… et surtout Fuyutsuki (prénom qui peut être traduit littéralement par “Avec l’Hiver”, difficile de faire mieux pour accompagner notre homme des glaces). Fuyutsuki, c’est l’une des collègues de notre héros. Une jeune femme pour qui il a secrètement le béguin, qui lui apparaît si jolie et si cool avec sa gentillesse empreinte de calme… mais si la jeune femme est si posée, c’est parce qu’elle a elle-même toutes les peines du monde à exprimer ses propres émotions. Alors, comment la situation entre ces deux collègues pourra-t-elle évoluer ?

The Ice Guy & The Cool Girl est ce que l’on peut appeler une série à concept: tout repose ici sur une idée simple, à savoir les interactions entre un homme glacial en apparence mais chaleureux à l’intérieur, et une femme incapable de communiquer convenablement ses émotions et pourtant si gentille. A partir de là, la mangaka livre dans ce premier tome une recette très, très simple, où chaque petit chapitre (généralement 4 pages) offre une nouvelle petite situation entre ces deux-là.

Concrètement, la recette risquerait de vite devenir très redondante, e ton peut même dire qu’elle ‘lest déjà un petit peu, tant une part du lectorat pourra trouver gonflant le rappel, à quasiment chaque début de chapitre (donc quasiment toutes les 4-5 pages) que Himuro est le descendant de la femme des neiges. Et pourtant, pour le moment la sauce prend plutôt bien au fil de ce premier court volume d’environ 120 pages (une longueur standard pour ce genre de série), en particulier parce que plusieurs chapitres nous permettent de cerner petit à petit les différents effets que telle ou telle émotion peut avoir sur Himuro: plus son coeur se réchauffe et plus il fait geler ce qui l’entoure, quand il est content il fait souffler des tempêtes de neige, quand il fait chaud il “fond”, quand il déprime il bâtit un igloo autour de lui pour s’isoler… soit plein de petites situations assez insolite qui font sourire avec une certaine tendresse. Faut-il en conclure qu’avec de telles capacités son quotidien est peu enviable ? Eh bien, cela est forcément un peu handicapant pour certaines choses, et c’est sans doute là qu’intervient le plus joliment Fuyutsuki, en ayant souvent des réactions qui, derrière le côté faussement neutre de la jeune femme, ont de quoi réchauffer le coeur de notre héros, par exemple quand elle exclame son admiration en voyant certains effets de son statut d’homme des neiges.

Ce petit duo se révèle alors facilement sympathique à suivre, même s’il apparaît clair que la lecture s’appréciera mieux à petites doses, au rythme de quelques chapitres à la fois, d’autant plus que les premières petites situations font dans le très, très classique du genre. Toutefois, on appréciera également la mise en place rapide de deux personnages secondaires ayant de quoi enrichir un peu le récit (Saejima qui aime bien son supérieur Himuro, et Komori qui semble pas mal proche de Fuyutsuki), ainsi que quelques chapitres “spéciaux” qui, de par leur longueur un peu plus prononcée, sont quasiment les plus intéressants, notamment celui sur l’anniversaire de Fuyutsuki qui offre de très beaux instants entre les deux personnages, et le tout dernier chapitre présentant efficacement la toute première rencontre entre Himuro et Fuyutsuki, tous deux entrés dans la même entreprise le même jour.

Sur le plan visuel, c’est simple, mais efficace. La dessinatrice joue avant tout sur le dessin de ses personnages, dont elle fait bien ressortir les émotions contenues avec un certain attachement. A contrario, les décors, qui ne sont clairement pas l’intérêt premier d’une série de ce genre, restent très standards voire parfois quasiment inexistants, chose qui se ressent encore plus au vu du grand format proposé.

Au bout du compte, la lecture de ce premier volume est plutôt convaincante, même si la mangaka aura clairement pour tâche de parvenir à renouveler et enrichir sa recette sur la longueur. Entre les possibilités offertes normalement par ses personnages et les premières lentes avancées entre eux, elle a normalement toutes les cartes en mains pour ça. Et en attendant, on profite tout simplement de ce début de tranche de vie plutôt mignon, attachant, parfois amusant mais surtout attendrissant entre ces deux adultes maladroits.

Enfin, du côté de l’édition, en plus du grand format, soulignons une jolie jaquette à effet argenté (uniquement pour le premier tirage), un logo-titre soigné de la part de Tom “spAde” Bertrand, la présence d’une première page en couleurs sur papier glacé, une qualité de papier et d’impression honorable (quelques moirages et un peu de transparence, tout au plus), un lettrage très appliqué de la part de Céline Olive qui s’adapte bien aux situations, et une traduction claire d’Amira Zegrour qui colle plutôt bien au caractère à part des personnages.
Copyright © 2022 manga-news.com | Tous droits réservés
Toutes les illustrations sont sous © Copyright donc la propriété de leurs auteurs et éditeurs respectifs.

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE