Conditions d'emploi du glyphosate en France depuis octobre 2020 – Terre-net

https://google-adsense.info/gestion-interculturelle




Depuis octobre 2020, les conditions d’emploi du glyphosate ont été modifiées en France. Rappels du cadre réglementaire actuellement en vigueur.
Parcelle La possibilité d’employer du glyphosate dépend de la technique de travail du sol (labour ou non), de la période de semis de la culture suivante (automne ou printemps) et de l’hydromorphie du sol. (©Arvalis-Institut du végétal)
Les modifications d’emploi du glyphosate concernent uniquement l’usage « Traitements généraux-Désherbage-Interculture, jachères et destruction de culture »*. En grandes cultures, ces usages recouvrent la destruction :
La possibilité d’employer du glyphosate dépend de la technique de travail du sol (labour ou non), de la période de semis de la culture suivante (automne ou printemps) et de l’hydromorphie du sol. En revanche, elle ne dépend pas du type d’adventice, de couvert ou de repousse, exception faite des luttes obligatoires réglementées. Ainsi, le glyphosate reste autorisé en non-labour (que ce soit avant une culture d’hiver ou une culture de printemps et quel que soit le type de sol) à la dose maximale annuelle de 1 080 g/ha. Il reste également autorisé après un labour d’été ou de début d’automne avant une culture de printemps implantée sur un sol hydromorphe à la dose maximale de 1 080 g/ha par an également.
De plus, le glyphosate est autorisé à la dose de 2 880 g/ha dans le cadre de la lutte réglementée obligatoire (ambroisie…) et dans quelques cas de lutte contre des organismes nuisibles réglementés (présence de bactérie de quarantaine ou de nématodes sur repousses de pomme de terre…).
Tableau 1 : Maintien ou retrait des usages du glyphosate pour l’usage « Traitements généraux-Désherbage-Interculture, jachères et destruction de culture » dans les nouvelles autorisations de mise en marché délivrées par l’Anses.
Maintien ou retrait des usages du glyphosate (©Arvalis-Institut du végétal) Les modalités (par exemple le nombre d’applications) sont spécifiées sur l’étiquette.
*Dans un rapport publié le 9 octobre 2020, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a dévoilé les résultats de son évaluation comparative des alternatives au glyphosate pour cet usage. Cette étude rentre dans le cadre de l’article 50.2 du règlement européen 1107/2009.
Les perspectives d’offre de substances actives pour remplacer le glyphosate sont minces à court terme, notamment pour une efficacité sur les graminées. Actuellement, les deux seules substances actives de synthèse homologuées pour l’interculture – le 2.4 D et le Dicamba – ont uniquement un spectre antidicotylédones (tableau 2).

Le seul bioherbicide actuellement autorisé en grandes cultures est l’acide pélargonique (Beloukha), lui aussi efficace essentiellement sur dicotylédones. Son action de contact est rapide mais brève : les symptômes sont visibles généralement seulement quelques heures après application, puis les efficacités observées décroissent au fil du temps. L’effet contact implique que si les apex ne sont pas touchés, les adventices traitées sont capables de continuer leur croissance. Ce type de produit nécessite donc plusieurs passages, pour une efficacité finalement plus limitée que celle du glyphosate et un coût très largement supérieur.
Tableau 2 : Efficacités comparées du glyphosate, des herbicides avec AMM actuelle et de l’acide pélargonique selon la flore ciblée. 
Efficacités comparées du glyphosate, des herbicides avec AMM actuelle et de l’acide pélargonique selon la flore ciblée(©Arvalis-Institut du végétal)
(1) Contrainte économique (> 300 €) et logistique (16 l/ha).
(2) Seule l’addition de plusieurs substances actives permettrait de retrouver un spectre larg mais inférieur au glyphosate.
© Tous droits de reproduction réservés – Contactez Terre-net
Des leviers à actionner avant et au semis pour obtenir un colza robuste
Une moisson 2022 inhabituellement précoce, marquée par une cadence très intense
Manque d'eau en pommes de terre : pas d'irrigation, mais une bineuse !
Herbicides colza : gérer les graminées et limiter l'investissement au semis
En orge d'hiver, plus de 60 % des agriculteurs réalisent moins de 70 q/ha
+ 1 % : une légère hausse des surfaces en 2022
Chargement des commentaires
10:02 Quelle évolution du prix des terres en Bretagne en 2021 ?
09:47 Les nuages de retour sur le nord de la France
08:05 Des leviers à actionner avant et au semis pour obtenir un colza robuste
sam. Sortir les céréales d'Ukraine : un processus complexe et coûteux
sam. Chute des cours
sam. Feu vert de Bruxelles pour prolonger en 2023 les dérogations sur les jachères
sam. Les cours plongent après l'accord sur les exportations ukrainiennes
Actuellement, quel est votre taux de couverture de vos besoins en engrais azotés ?
Carte interactive sécheresse 78 départements soumis à des restrictions d'usage de l'eau
Avec Moisson Live Les résultats de la moisson 2022 directement issus du terrain
Data moisson 2022 Les premières estimations de rendements en blé tendre d'Agreste par département
Chicago Les cours plongent après l'accord sur les exportations ukrainiennes
Le Quart d’heure agricole, épisode 26 Feux, résultats, marchés : coups de chaud sur la moisson !
L'heure des premiers bilans Une moisson 2022 inhabituellement précoce, marquée par une cadence très intense
Agriculture biologique La politique de soutien au bio n’est pas à la hauteur, juge la Cour des comptes
Parmi les plus de 60 ans Seuls 25 % des agriculteurs prêts à céder leur exploitation
Carte interactive sécheresse 78 départements soumis à des restrictions d'usage de l'eau
Attractivité de l’emploi agricole La FNSEA sera sur le Tour de France pour promouvoir les métiers de l’agriculture
Intercultures Réussir ses couverts d'été
Interview de Serge Zaka en vidéo Quel pourrait être l'impact de la canicule de la semaine prochaine ?
Weather Market Le maïs français sous la menace de la canicule
Weather Market Le maïs français menacé par la vague de chaleur
Weather Market Un nouvel épisode caniculaire est anticipé en France
Weather Market Les US subissent une nouvelle vague de chaleur
Weather Market Le coup de chaud menace les cultures françaises et américaines
Weather Market Les orages provoquent de gros dégâts en France
Trouver une nouvelle machine
Actualités
Forums
Marchés
Newsletters
Météo
Machinisme
Cultures
Élevage
Nous contacterPublicitéM’abonner PROMentions légalesPolitique de confidentialitéConditions générales de venteAudience certifiée par l’OJDMes consentements
© Terre-net Média 2022, MEDIA DATA SERVICES – Avenue des Censives – TILLE BP 50333 60026 BEAUVAIS
SAS au capital de 1.500.000 € – 829 606 599 RCS Beauvais – N°CPPAP : 0324 W 92243

source

https://google-adsense.info/gestion-interculturelle

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE