« Comment payer sans électricité ? En Allemagne un plan d'urgence avec du cash en cas de panne électrique ! ». L’édito de Charles SANNAT – Insolentiae

par Charles Sannat | 24 Nov 2022 | A la une, Chronique de l’effondrement | 43 commentaires
Mes chères impertinentes, chers impertinents,
Il y a deux ans, dans mon petit coin de Normandie nous nous sommes retrouvés sans électricité un mardi matin dans la totalité de notre ville. Les commerçants, comme les supermarchés n’étaient tout simplement plus en mesure de mener leurs opérations. Il était devenu impossible d’acheter, puisqu’il était impossible de payer avec sa carte bleue.
Il y a un an, nous avons perdu la liaison Internet dans toute notre ville car quelques petits margoulins s’étaient évertués à couper le câble. Les commerçants, comme les supermarchés n’étaient tout simplement plus en mesure de mener leurs opérations. Il était devenu impossible d’acheter, puisqu’il était impossible de payer avec sa carte bleue. Pourquoi ? Parce qu’il n’y avait plus de liaison internet pour « interroger » le central visa.
Pourquoi vous parler de mes misères normandes me direz-vous ?
Simple. Pour mieux vous parler de l’Allemagne !
En effet c’est une dépêche exclusive de l’agence de presse Reuters qui nous apprend que :
L’Allemagne renforce ses plans d’urgence autour du cash pour faire face à une panne d’électricité
Je cite les « autorités allemandes intensifient leurs préparatifs pour des livraisons d’urgence d’argent liquide en cas de panne d’électricité afin de faire tourner l’économie, ont déclaré quatre personnes concernées, alors que le pays se prépare à d’éventuelles coupures d’électricité dues à la guerre en Ukraine.
Les plans comprennent la Bundesbank, la banque centrale allemande, qui stocke des milliards supplémentaires pour faire face à une augmentation de la demande, et des limites possibles sur les retraits, a déclaré l’une des personnes.
Les responsables et les banques se penchent également sur la distribution, discutant par exemple d’un accès prioritaire au carburant pour les transporteurs de fonds, ont indiqué d’autres personnes, commentant les préparatifs qui se sont accélérés ces dernières semaines après que la Russie a réduit l’approvisionnement en gaz.
Les discussions de planification impliquent la banque centrale, son régulateur des marchés financiers, la BaFin, et de multiples associations du secteur financier, ont déclaré les personnes, dont certaines ont parlé sous couvert d’anonymat de plans qui sont restent confidentiel et sont en cours d’élaboration.
Bien que les autorités allemandes aient publiquement minimisé la probabilité d’une panne d’électricité, les discussions montrent à quel point elles prennent la menace au sérieux et à quel point elles ont du mal à se préparer à d’éventuelles pannes de courant dévastatrices causées par la flambée des coûts de l’énergie ou même par un sabotage.
L’accès à l’argent liquide est une préoccupation particulière pour les Allemands, qui apprécient la sécurité et l’anonymat qu’il offre, et qui ont tendance à l’utiliser plus que les autres Européens.
Environ 60 % des achats quotidiens sont réglés en espèces, selon une étude récente de la Bundesbank qui a révélé que les Allemands retiraient en moyenne plus de 6 600 euros par an, principalement aux distributeurs automatiques.
En cas de panne d’électricité, les responsables politiques pourraient envisager de limiter le montant des retraits d’argent liquide, a déclaré l’une des personnes interrogées.
Si l’une des faiblesses mise en évidence par la planification concerne les entreprises de sécurité qui transportent l’argent de la banque centrale vers les distributeurs automatiques et les banques, la réalité est bien plus complexe.
Les distributeurs automatiques marchent à l’électricité.
Les caisses enregistreuses marchent à l’électricité, de même que les frigos des supermarchés, que les pompes des stations services, de même que celle du service des eaux, ou encore les transports en commun sans même parler des voitures électriques qui par définition marchent à l’électricité !
Si l’on y pense bien, avoir un plan d’urgence pour distribuer du cash et rendre prioritaire l’accès aux pompes aux convoyeurs de fonds peut sembler une bonne idée, mais qui dans la vraie vie ne tiendra que le temps d’un instant. Les pompes ne marcheront pas faute d’électricité et les billets de banques ne seront pas distribués.
Sans électricité et sans pétrole, nos villes ne tiennent pas. Une ville de plusieurs millions d’habitants, sans réseaux d’eau, sans approvisionnement, sans congélateur ou chaîne du froid, sans transport en commun n’est tout simplement plus vivable.
Nos villes, tentaculaires, sont les filles de « l’oléocène », l’âge du pétrole et de l’énergie abondante et pas chère.
Avant la révolution industrielle, il n’y a jamais eu de ville dépassant le million d’habitants pour la simple et bonne raison qu’une telle ville n’est pas soutenable sans une profusion de dépenses d’énergie.
Si disposer d’une réserve d’urgence d’espèces est une bonne idée, en cas d’extinction de l’électricité, la réalité c’est que personne n’est prêt. Pas un seul gouvernement. Encore moins dans une société qui est presque partout désormais totalement digitalisée.
Je ne vous parle pas d’une panne de quelques heures, mais dans le cas d’une panne de plusieurs jours, alors ce sera compliqué, très compliqué pour tous les citadins qui y seront confrontés.
Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.
Préparez-vous !
Charles SANNAT
« Comment payer sans électricité ? En Allemagne un plan d'urgence avec du cash en cas de panne électrique ! ». L’édito de Charles SANNAT - Insolentiae« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com
Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.
« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »
43 Commentaires
Angkor depasait le million d habitant et aurait decline suite a des problemes d irrigation.
C’est de de la mécanique ; ce serait le  » grain de sable  » qui bloquerait l’horloge ultra sophistiquée mais , d’avance obsolète de nos relations .Le Flux tendu est bien le PIRE système.
Nous sommes trop binaires ; c-à-d débiles .
Attendons-nous au PIRE .
Amicalement ,immuablement ;
Je rappelle ici le bon roman de marc Elsberg « blackout » qui montre des effets concrets de l’arrêt de la distribution électrique dans un ou plusieurs pays.
D’ailleurs, comme jancovici qui passe sur toutes les ondes et chaines comme jamais en 10 ans (pour parler fin de l’énergie pas chère et rare), Marc Elsberg aussi a maintenant attiré la curiosité des médias Allemand pour dire qu’il y a 10 ans c’était un roman d’anticipation, et maintenant ça risque d’être la réalité…
oui, mais il faut aussi y voir quelque chose de très positif.
Un des risques pour les gueux serait que l’argent soit complètement virtuel , complètement digitalisé , un rêve pour ceux qui nous gouvernent et pourraient ainsi nous tenir en laisse.
Sauf qu’en même temps, ils ont fait tellement d’âneries avec les réseaux électriques et l’énergie en général qu’ils ont complètement sapé l’infrastructure qui leur est nécessaire pour cela.
Le rêve de la laisse digitale est remis à plus tard 🙂
Pour ça que le débat sur la fin du cash me fait rire.
Nous avons eu une panne aux urgences à 5h du mat.. Impossible de savoir qui était ds les lits et pourquoi.
Les gens adorent se faire peur.
Même un type aux blagues balourdes qui s’est fait une spécialité.. La pénurie du jour.. Ainsi qu’on l’appelle.
Arrêtez de psychoter.. Formez vous !
Là vous parlez d’une panne globale et de longue durée, c’est bien cela ? Si c’est ce bien cela, alors les allemands anticipent une possible catastrophe en effet.
Il y a aussi le délicat problème des télécommunications :
https://www.europe1.fr/economie/reseau-electrique-rte-alerte-sur-un-risque-eleve-de-tensions-en-janvier-4148505
https://www.europe1.fr/societe/pourquoi-les-services-de-secours-seront-injoignables-cet-hiver-en-cas-de-coupure-de-courant-4149535
S’il n’y a pas d’électricité, il n’y a pas de paiement, point ! Espèces ou pas !
Chez le petit commerçant pourquoi pas, et ça a vite devenir la galère pour la compta, mais dans une grande surface ! Une caisse ne peux pas fonctionner sans électricité, et la caissière ne peux pas faire des additions sur un bout de papier, fusse t-il qu’elle connaisse tous les prix par cœur !
Quand au paiement en espèce, si les distributeurs n’ont pas d’électricité, ils ne délivrent pas de cash, et si les agences bancaires n’ont pas d’électricité, elle n’en délivrent pas non plus !
A l’école primaire d’antan, on apprenait que le progrès technique libérait l’homme. C’était vrai avec les machines à laver, les réfrigérateurs, les machines diverses, les moyens de transport, etc. Aujourd’hui, nous sommes complètement asservis à la technologie. Faut-il revenir en arrière et renouer avec les procédés anciens qui avaient le mérite d’être fiables? Il y a une volonté de ceux qui nous gouvernent de tout régenter, tout contrôler, bref de tenir la population entre leurs mains totalitaires et le numérique est la panacée. On veut aller sur la Lune (et sur Mars) pour y expérimenter des stations lunaires ou martiennes. Plus personne ne réalise qu’on pourrait expérimenter de telles stations dans le Larzac ou tout autre désert, au moins, on pourrait y regrouper nos écolos dont les plus sérieux seraient missionnés pour nous inventer des solutions révolutionnaires, avec obligation de résultat… Les incapables seraient en pénitence méditative et autorisés à chanter les louanges à la fée Eole… Cela ne coûterait peut-être pas plus cher que toutes les subventions inutiles et obsolètes qui grèvent le budget de l’Etat.
comment ferons les gens de la  » campagne » eux aussi sans electricité pour faire tourner leur congélateur plein de victuailles…………
à moins que les gens de la  » campagne » soient encore à conserver leur viande dans des saloirs!
Avec un gouvernement zecolo les allemands ne risquent rien !!! ils ont les solutions MIRACLES sans nucléaire !!! FA BU LEUX ….
Pour la macronie , comme d’habitude aucune anticipation , pétant dans leur propre suffisance et arrogance . marchant sur l’eau souillée de leurs incompétences totales dans tous les secteurs .La macronie étant possédée par le diable et d’entités du bas astrale , ne prévoyera rien , car elle seule détient la fausse vérité . Et puis un chaos suppléméntaire potentiel pour anéantir le Peuple Français n ‘est pas pour déplaire à la racaille macroniste.
« totalement digitalisée » deux mots qui ruinent un article intéressant à plus d’un titre ; deux mots qui sentent l’esprit de soumission et une certaine inculture : en français on dit « totalement numérisée », « digitalisée » cela signifie « avec les doigts ».
L’année dernière, nous avons eu des pannes d’électricité le matin vers 4h30…Pour aller travailler, prendre un café chaud avant de partir et se laver à l’eau chaude, ce fut remis à plus tard. Je suis parti travailler le ventre creux…La planète écolo n’est pas ma tasse de thé.
Ces pannes vont se reproduire à cause des imbéciles qui gouvernent et pour qui je n’ai pas voté. Le gouvernement de Macron ne me mérite pas!
plus nous nous éloignons de notre milieux biologique originel plus nous sommes fragiles, physiquement, psychologiquement, économiquement, nous sommes une espèce dominante en papier…
Ne pas oublier qu’il n’y a plus aucun prix nulle part sur les produits. Les code barres ont remplacé les étiquettes. Les caissières n’ont pas l’œil bio-ionique avec lecteur intégré
De toute façon, même les portes des magasins ne pourront plus s’ouvrir…!!il n’y aura plus rien de fonctionnel, les congelos auront décongelé…. Ils feraient mieux de livrer des groupes électrogènes pour que l’on puisse continuer à dépenser, si c’est encore l’envie du moment…?
La droiture et le pragmatisme allemands ne sont plus à démontrer. C’est une nation policée et structurée. Elle prévoit. En France aussi, en effet, la prévision d’une structure hiérarchique préfectorale au cas d’un conflit civil hybride et un achat massif de véhicules blindés pour la gestion des manifestations, sont mis en place, sans oublier la modification d’une loi permettant le tire à balle létale en cas de débordement de la foule. Nous n’avons pas la même culture, soit. Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu, ou presque.
article sur le paiement en liquide dans supermarché: on peut déposer sa carte bancaire près du triquet de caisse, puis qq jours après revenir qd ça marche ou repayer pour au autre triquet, non?
Pour les commerces industriels (hyper et supermarchés) la panne de paiement bloquera les paiements et pire la connaissance des prix à la caisse (à moins qu’ils aient prévu un plan B comme l’étiquetage des prix sur les produits, retour au bon vieux temps ou un scanneur autonome sur batterie).
Pour les petits commerces individuels cela posera moins de problème (à la limite c’est l’état qui ne retrouvera plus toute sa TVA …)
Bonjour à tous,
Même avec du liquide et de la bonne volonté, ma superette ne pourra pas me vendre un kilo de pommes puisque le pesage est électronique, et pas même une bouteille d’eau puisque le prix est marqué par code barre !
Mieux vaut prévoir un peu de réserve et pas seulement de liquide.
Ce ne serait pas « compliqué », Charles, ce serait mortel ! Ce qui manquera sera chez le voisin, il suffira d’aller se servir. Les policiers et gendarmes agissent tant que leur survie personnelle n’est pas en cause, sinon, ils rejoignent les bandes : « Guerilla » d’Obertone explique cela très bien. Donc former son réseau de défense dés maintenant est aussi vital que stocker des ravioli !!! Bonne journée.
J’ai été souvent confronté à des pannes d’électricité en Allemagne. Oh pas grand chose, quelques heures, un conducteur d’engin de chantier avait percuté une armoire ou déchiré un câble. En 2h voire 5h c’était remis en place. Par contre aucun magasin ne vendait plus rien car grâce à mère UE il faut une caisse enregistreuse électronique à racheter tous les ans car il y a chaque fois de nouvelles normes « pour protéger les honnêtes citoyens qui payent leurs impôts et lutter contre le financement du terrorisme ».
Donc, 0 € de vente même pour les abrutis comme moi qui payent en liquide.
Pas de journal, pas de clopes (m’en fous), pas de liquide (à boire), pas de fruits et légumes ni épicerie sèche, pas de produits d’hygiène et d’entretien. RIEN! Car il faut scanner les articles, nous en sommes désolés, revenez quand ça fonctionnera.
Alors le plan du toutou de Xi Jing Ping hein! D’autant que Scholz est un socialo-eurocrate. A-t-on jamais vu un socialo ou un eurocrate réaliser quelque chose de bien POUR les citoyens?
les français devraient sortir du formatage médiatique et considérer l’essor des monnaies locales et du Franc LIBRE
La réserve de cash est prévue dans tous les plans de résilience individuels, avec les pièces ou les lingotins d’or et d’argent; à voir si les banques seraient toujours accessibles avec leurs systèmes de sécurité tout électrique.
Hello, c’est intéressant car nous aussi avons vécu plusieurs pannes d’électricité dont vous parlez, au point de laisser les caddies pleins dans les supermarchés.
On vit vraiment une époque sataniste.
MERCI POUR CETTE INFORMATION MAJEURE CHARLES !
Si un « Boche » retire en moyenne 6 600 euros par an, alors il lui faut en moyenne 18 € par jour pour « vivre », soit une masse quotidienne de 1,5 Milliard d’euros, ramenée à sa population, qui doit circuler. Hors comme les achats qui auront lieu ne se passent pas pour une seule journée avec dans ce genre de situation, comme d’ordinaire également, il faut multiplier par au moins 7 théoriquement, soit une semaine, se faire une idée globale de la masse de « CASH » qui devra être mise en circulation d’un coup l’Allemagne, hors période de festivités ou de soldes, masse qui sera accumulée puisqu’il sera impossible de l’enregistrer en Banque. Il n’y a dans toute l’Europe qu’une valeur de 28 Milliards de pièces en circulation. Etant donné qu’il existe aussi une énorme masse monétaire en cash, thésaurisée en « Germanie », avez vous tenté d’imaginer l’arrivée massive de ces coupures sur le marché en cas de pépin ou de court circuit, si telle est la version officielle ? L’Allemagne ne dit rien sur les critères de distribution « soudaine de ce « pactole », ni sur les mesures de contrôle ou anti corruption qu’elle compte prendre pour accompagner ce « dispositif »…
Je ne crois pas à cette version et je pense que l’Allemagne se prépare en douceur et par surprise à quitter la Zone Euro et elle n’a d’ailleurs trouvé que ce palliatif pour faire baisser l’inflation momentanément. C’est maintenant le « Quantitative Easing » du pauvre et à la carte. Cette comptine pour enfants de la Bundesbank ne dit pas si ces pièces, car il faudra beaucoup de pièces pour rendre la monnaie, et ces billets, auront cours uniquement outre Rhin, ni si, une fois mise en service, si cette monnaie de singe ira gonfler celle qui est partout en circulation, utilisée et donc participera à la baisse de valeur et de la confiance continue en l’Euro de 2002. En cas de crack, chaque Pays devra t-il reprendre et compenser la monnaie qu’il a émise, avant de repasser au Mark ?
En voulant éviter l’introduction de l’Euro numérique, impossible à utiliser en cas de black-out, les Allemands vont peut-être précipiter la fin de l’Euro tout court. C’est d’ailleurs une excellente opportunité à saisir pour le crime organisé, car impossible de vérifier les billets avec des détecteurs appropriées et dans une telle situation de panique, de stress et de cohue dans les magasins, c’est irréaliste. Il y a 12 billets par millions de billets qui sont faux et cela concerne 85% des coupures, très utilisées, jusqu’à 50 € et en majorité les pièces de 2 ou 1 €. Ces chiffres vont exploser si la situation dure. Que fera l’Allemagne si la situation se reproduit comme il est prévisible avec le froid ou le manque d’électricité ? Toute l’Allemagne est-elle concernée ?
D’ailleurs, je ne crois pas du tout aux raisons de cette fiction élitiste qui par ailleurs encourage la traite humaine avec un accueil sans frontières des migrants. Cette élite croit pouvoir tout planifier pour nos Pays et qui n’a même pas envisagé que le personnel des magasins chargé de l’encaissement, une fois qu’il aura épuisé ses batteries de téléphone portable, qui lui serviront de calculette enregistreuse, sera tout aussi démuni ou incapable de réaliser ces opérations d’addition et de soustraction de tête ou à la main avec un papier et un stylo. Il suffit d’avoir déja fait soi même ses courses de temps en temps, pour le constater. Non, en cas de coupures, cela va être à 100% un bordel monstrueux où le manque d’informations fiables et les bruits qui courent ne feront qu’aggraver la situation. La meilleure solution aurait été de confier la planification et l’exécution de ce genre de situation critique à l’Armée et qu’on puisse informer préalablement les populations afin que certaines ne croient pas à un coup d’état ou d’autres se livrent à exercer leurs propres solutions et volontés, y compris de la part de gens respectablement légitimes ou élus localement. Dans nos Armées qu’on a fait taire de force, il n’y a plus assez d’hommes et de matériels dédiés et capables de gérer ce genre de situations, car nous avons coupé tous les budgets militaires afin de pouvoir précisément rentrer dans les critères de création de cet Euro qui va bientôt périr. Il y a deux fois plus de clandestins en France que de force policières et militaires disponibles, ne parlons pas des « zones sensibles ». S’il fallait donc un prétexte afin d’établir un état d’urgence ou de siège, et des « coupures » méthodiques en cas de séisme sur les marchés, sur les Banques et sur la devise de l’Union Européenne, alors oui, les Allemands viennent d’avoir une excellente idée marketing pour vous faire avaler la pilule en plein hiver ! Préparez-vous !
Pour les habitants des grandes métropoles, il n’y a pas de solution. Sauf pour ceux qui disposent d’une résidence secondaire avec congélateur, boîtes de raviolis et un groupe électrogène. Sans aller au survivalisme, il est impératif aujourd’hui de disposer de réserves aussi basiques que du PQ et des aliments à longue conservation (riz, lentilles,sucre…). Il faut aussi prévoir suffisamment de carburant pour rallier le grenier en Normandie (un simple exemple !) si la vie devient trop compliquée en ville. Tout est une question de bon sens sans céder à la panique. Une astuce : les piles au Lithium, sont maintenant disponibles dans tous les formats classiques. Je viens de recevoir un lot de piles type AA, avec une date d’utilisation de … janvier 2042, c’est une option à ne pas négliger.
Effectivement, imaginons que
Je vais faire mes courses au supermarché avec ma lampe de poche.
La personne à la caisse ne peut même pas prendre mon cash parce qu’elle ne peut pas ouvrir la caisse
Supposons qu’elle tienne sa caisse parallèle. Comment scanner les articles pour faire mon addition? (oui, les prix ne sont plus écris sur les articles, ça passe par le code barre).
Bref, cash ou pas cash au début on sera toutes et tous dans le même bateau
Bonjour ,
Un grand merci pour ces articles sur les stratégies,
Bien cordialement !
Fabienne Le Corguillé
Bonjour à tous
Les Allemands ont chez nous une réputation de comprenette difficile ……. Ils y ont mis le temps après le sabotage des communications de la Deutsche Bahn le 8/10/22 et les « Opérations Spéciales » russes sur les infrastructures électriques ukrainiennes ……..
La résilience personnelle ne se résume pas à une boite de raviolis dans le buffet ……..
Il est fortement conseillé d’avoir à disposition en plus du stock « stratégique » un paquet de billets et au moins 40 litres de carburant pour la voiture et le groupe électrogène ………
C’est vous qui voyez !
Pour ce qui est de la préparation de la France , vous voulez que je vous fasse un dessin ?
Vu que nos Grand Mamamouchis ont de grandes idées seulement après avoir eut des problèmes , genre maintenance de nos centrales nucléaires ……..
Par exemple entre beaucoup d’autres !
Salutations
PS: Dans le genre prévisions à la c.. il ne nous reste plus que 3 fusées Ariane5 à lancer et sa remplaçante n’est toujours pas finalisée par les Allemands qui merdent grave pour sa mise au point .
Pourquoi leur avoir transféré la production alors que l’on avait le savoir faire ?
Pour avoir du gaz pas cher qu’ils n’ont plus ?
Salutations
Tiens donc le cash retrouve sa raison d ‘être…décidément le nouvel ordre mondial n’en finit pas d’agoniser….vite l’estocade finale. Bon avec Macron ne soyons pas pressé il veut se faire réélire en 2027…. mais il a un souci de majorité pour changer la constitution…bah LFI et NUPES avec le sicoulos le sauveront et Marine refusera toute union pour lui assurer de tenir… Et nous behn on va encore se démerder…Le troc quoi.
Bonjour Charles
La grande différence entre l’Allemagne et la France est toute simple: les allemands réfléchisent et anticipent, les français attendent, comme le coq, d’avir les deux pieds dans la m… pour se poser des questions, pas forcément les bonnes.
Cordialement
M. B.
Cher Charles, margoulins n’est pas le vocable adapté
Même si j’ai de quoi payer en espèces, comment fera la caissière pour décrypter les codes-barres ?
Ah, ah, ah…
Si vous voulez mettre à genoux un pays, il suffit de le priver d’électricité ce qui est certainement possible vu le degré de sophistication des systèmes d’armes. Un missile = une cible et les transformateurs à côté des centrales électriques sont facilement répérables.
À quoi bon les armes de destruction massive ?
Au Québec, en hiver 1998, lors de ce qu’on a appelé la crise du verglas, j’ai été privé d’électricité pendant 17 jours. Je me suis réfugié avec ma famille chez mes parents qui, eux, n’en ont manqué que quelques jours et possédaient un poêle à bois. Mais, à chaque retour du travail, je passais vérifier mon appartement où j’avais vidé les tuyaux et mis de l’antigel dans les sanitaires. Sans métro, traverser longuement la ville en autobus, dans des rues sombres et noires, sans repères, est impressionnant. Vers la fin de cette période, j’ai téléphoné à ma femme pour lui annoncer triomphalement qu’il y avait de nouveau de la glace dans le congélateur du frigo : le froid avait fini par s’y rendre…
Au total, je me rappelle surtout une période d’entraide dans une obscurité me rappelant la campagne. Et sur les photos et vidéos de l’époque, au-delà des reportages attristés et larmoyants, je n’ai à peu près vu que des sourires…
SE METTRE AUX NORMES UKRAINIENNES
Il faut demander à l’Ukraine comment elle s’y prend pour rétablir l’électricité auprès des 7 millions d’Ukrainiens qui en sont privés…. ce jeudi matin.
Vivre à la campagne et se chauffer avec un poële à bois est une première étape indispensable pour l’autonomie et l’indépendance
Bank-run de ceux qui savent et qui ne dit pas son véritable nom ????
Oui sans courant électrique, plus rien ne fonctionne.
Cela peut être comparé a une crise du cœur, 10 minutes d’arrêt et c’est la mort.
Dans une ville de plus de 200 000 habitants, il y aura des milliers de morts; pas de lumière dans les escaliers des bâtiments, aucune communication ne fonctionne si ce n’est la voie qui porte a, disons 50 mètres.
Pas de feux de circulation.
La  » chanli « , puissance 5.
Et avec une Allemagne pro-fiduciaire, nos élites parlent de supprimer le cash d’ici 2025 ?
Étonnant…
Ça va coincer, mais où ?
Il y a 15 ans j’ai connu un black out dans ma région : plus rien ne fonctionnait, plus de feux de circulation, plus de transports en commun, les gens bloqués dans les trams et les trains sans clim car les portes ne s’ouvraient plus, impossible de travailler ni acheter quoi que ce soit même avec des espèces car les caisses enregistreuses ne marchaient plus. Bref, le chaos. Ce jour là j’ai réalisé qu’il était urgent de devenir autonome électriquement
Les distributeurs de billets ou les pompes à carburant, ça peut fonctionner avec es groupes électrogènes.
Les Supermarchés en ont déjà en cas de coupure pour alimenter les frigos et congélateur.
Les coupures d’électricités affecteront les transports en commun et les industries, peu le commerce.
Ceci dit, je ne voudrais pas vivre dans une tour de 30 étages lorsque ça arrivera, si ça arrive.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.






« Comment payer sans électricité ? En Allemagne un plan d'urgence avec du cash en cas de panne électrique ! ». L’édito de Charles SANNAT - Insolentiae

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE