Comment créer un site web ? Comparatif 2022 des meilleurs services – Clubic




Comment créer un site web ? Comparatif 2022 des meilleurs services - Clubic
Rejoignez la communauté de passionnés des sujets numériques et scientifiques
Créer son site est devenu une étape incontournable, que ce soit pour présenter ses créations, héberger son CV ou vendre ses services et ses produits. Mais comment faire quand on n'a pas les compétences techniques pour concevoir une belle vitrine agréable à parcourir ? C'est là que les services de personnalisation de site entrent en jeu. Nous en avons testé 9 parmi les plus populaires du marché afin de vous aider à faire votre choix.
Wix
Le coup de coeur en 2021
HostGator Website Builder
Le meilleur rapport qualité/prix
Shopify Builder
Le meilleur pour l'e-commerce
Site vitrine, boutique en ligne, portfolio d'artiste… Toutes les offres d'outils de création de site web du marché ne conviendront pas à votre projet, chacune ayant ses spécificités. Le prix des abonnements, les fonctionnalités proposées, la facilité d'utilisation, le design des thèmes ainsi que leur personnalisation seront en outre des critères importants dans le choix de la meilleure plateforme pour bâtir son projet. Il a bien évidemment fallu faire un choix parmi la multitude de solutions qui existent sur le marché, et des noms connus tels que E-monsite peuvent également mériter le détour.

Fondée en Israël en 2006 et un temps considérée comme une option « cheap », Wix a su évoluer pour devenir la plateforme la plus complète pour créer des sites web. Adaptée à tous les niveaux et à tous les besoins, ses nombreux outils garantissent que tout le monde y trouve son compte.
Wix est un excellent choix pour créer son site web. La prise en main est facile, les designs sont beaux, modernes et responsives et concevoir un site web correspondant à ses besoins prendra très peu de temps. L’offre gratuite permet de tester toutes les possibilités de la plateforme avant de se lancer définitivement.
Wix est un excellent choix pour créer son site web. La prise en main est facile, les designs sont beaux, modernes et responsives et concevoir un site web correspondant à ses besoins prendra très peu de temps. L’offre gratuite permet de tester toutes les possibilités de la plateforme avant de se lancer définitivement.
En proposant deux éditeurs (et même trois si l'on compte le professionnel Editor X), Wix garantit une facilité d'utilisation pour tous les niveaux de compétences. Les plus débutants, ou les plus pressés, pourront trouver leur bonheur avec ADI et son questionnaire déterminant le thème correspondant le plus à leurs besoins. Les autres auront le choix parmi plusieurs thèmes rangés par catégories et répondant aux critères d'un site web moderne.
Le tableau de bord et son pas à pas permettra de ne pas oublier d'étapes essentielles. Le menu de l'éditeur ADI permet d'accéder facilement à toutes les options de modification, visibles grâce à un aperçu en direct qui permet de vérifier l'état du site en un coup d'œil. Les plus méticuleux n'auront pas à sacrifier la facilité d'utilisation pour la personnalisation poussée, puisque le deuxième éditeur est tout aussi simple à prendre en main – pour peu qu'on connaisse un minimum ses principes CSS.
Quant à la personnalisation, il sera dur de ne pas trouver son bonheur parmi les propositions faites par Wix, que ce soit dans les pages entières déjà prêtes ou dans les sections pour en créer une de zéro. La plateforme est d'ailleurs l'une des seules à permettre de modifier la version mobile de son site web, séparément de la version desktop, sans avoir à passer par un mode avancé. En outre, elle propose depuis peu la possibilité d'accepter les paiements en crypto sur son site e-commerce.
Avec son magasin d'applications, Wix permet à chacun d'ajouter les fonctionnalités qui peuvent lui manquer sans les imposer à chaque créateur de site web. L'entreprise a d'ailleurs créé certaines de ces applications elle-même, rendant la grande majorité de ses créations disponibles gratuitement à ses clients.
Les abonnements sont assez variés, et proposés à prix assez raisonnable. Un particulier cherchant à faire un site web professionnel devra débourser 10,50€/mois pour pouvoir profiter d'une expérience sans publicités, quand un commerce en ligne pourra démarrer à 20€/mois pour mettre en vente un nombre illimité de produits et profiter de la récupération des paniers pour faire revenir des clients potentiels. L'offre d'essai permet de se rôder à l'outil pour concevoir son site gratuit.
Les professionnels ne sont pas oubliés, avec des outils conçus sur mesure pour leurs usages : Editor X pour les designers, et Velo by Wix pour les développeurs, étendent encore plus les possibilités de ce website builder.
Impossible d'échapper à Shopify, le website builder le plus populaire pour tout ce qui concerne le e-commerce. Les plus petites comme les plus grandes marques l'utilisent, et ce n'est pas par hasard.
Shopify est un classique pour une bonne raison. Les possibilités de personnalisation sont suffisantes vu la qualité des templates proposés, gratuits comme payants. Mettre en ligne un magasin est d’une rapidité et d'une facilité déconcertantes, et le langage Liquid est assez accessible. On apprécie le choix fourni dans les applications, même s'il faut veiller à ne pas faire exploser la facture. Shopify est un choix sûr pour les plus petites entreprises comme pour les plus grosses, qui auront accès à des forfaits personnalisés.
Shopify est un classique pour une bonne raison. Les possibilités de personnalisation sont suffisantes vu la qualité des templates proposés, gratuits comme payants. Mettre en ligne un magasin est d’une rapidité et d'une facilité déconcertantes, et le langage Liquid est assez accessible. On apprécie le choix fourni dans les applications, même s'il faut veiller à ne pas faire exploser la facture. Shopify est un choix sûr pour les plus petites entreprises comme pour les plus grosses, qui auront accès à des forfaits personnalisés.
Malgré une séparation parfois agaçante entre le tableau de bord pour créer des nouveaux produits, catégories ou pages et l'éditeur pour l'apparence du site, Shopify reste accessible à tous sans grand temps d'adaptation. Son questionnaire rapide après inscription, qui interroge l'utilisateur sur les informations essentielles de son entreprise, évite de devoir parcourir des menus peu utiles par la suite.
Les thèmes disponibles, qu'ils soient gratuits ou payants, possèdent un design moderne facile à modifier dans l'éditeur. Les options de personnalisation ne sont pas nombreuses, mais entre les différentes versions des thèmes et leur apparence de base déjà satisfaisante, elles suffisent largement pour lancer son magasin en ligne. Il est tout de même possible d'apporter sa touche personnelle en modifiant les couleurs, les polices d'écriture et la disposition des sections.
Les plus déterminés auront la possibilité de se familiariser avec Liquid pour modifier les templates au maximum, ce qui pourra se faire directement au sein de la plateforme.
Si les forfaits proposés par Shopify ne sont pas donnés, l'entreprise a quand même eu la bonne idée de donner accès aux fonctionnalités les plus importantes à tous ses clients, du plus petit au plus grand. Pas besoin de payer cher, donc, pour quelque chose d'aussi « basique » que la récupération de paniers abandonnés ou pour pouvoir augmenter le nombre de produits mis en vente. Votre choix d'abonnement dépendra juste de la taille de votre entreprise.
Cependant, il est conseillé de garder un œil sur sa facture mensuelle. Les thèmes payants sont assez chers et les applications supplémentaires, pratiques et nombreuses, peuvent vite faire grimper la facture selon l'abonnement. Shopify a donc l'avantage de proposer de nombreuses fonctionnalités de base, mais chaque supplément peut vite coûter cher.
Grâce aux outils conçus pour les développeurs et les designers, le site pourra évoluer avec l'activité en faisant appel à des agences ou des professionnels du graphisme. Shopify propose aussi, depuis une période assez récente, de vendre des NFT sur son site e-commerce.
Ses mérites sont souvent vantés par de nombreux créateurs de contenus sur Internet : Squarespace est un nom connu dans le monde des website builders. Si ce n'est pas la meilleure, elle reste un choix solide pour quiconque souhaite se construire un site rapidement.
Squarespace est un choix très solide qui mêle facilité d’utilisation (malgré la multiplication des clics, assez irritante à terme) et personnalisation parfois poussée. On apprécie ses templates modernes et sa fluidité, même si on aurait préféré des options un peu plus nombreuses pour le blog et la présentation des produits dans la boutique en ligne, histoire de vraiment pouvoir personnaliser son site.
Squarespace est un choix très solide qui mêle facilité d’utilisation (malgré la multiplication des clics, assez irritante à terme) et personnalisation parfois poussée. On apprécie ses templates modernes et sa fluidité, même si on aurait préféré des options un peu plus nombreuses pour le blog et la présentation des produits dans la boutique en ligne, histoire de vraiment pouvoir personnaliser son site.
Le questionnaire avec lequel nous accueille Squarespace est rapide et permet de faire un premier tri dans les thèmes que la plateforme va nous proposer par la suite. Une attention bienvenue, vu le choix de designs tous plus beaux (et parfois originaux) les uns que les autres. Heureusement, l'aperçu permet de tous les voir en détails avant de prendre sa décision.
Grâce à un design minimaliste pour son menu et la présence d'explications à chaque étape du processus, Squarespace se montre particulièrement facile à prendre en main et à comprendre. Ses contenus tout faits, comme les pages ou les sections, sont assez qualitatifs pour être suffisants dans la plupart des cas, tout en laissant la possibilité aux moins pressés d'en créer à partir de zéro et de régler chaque détail.
On regrette que les blogs et les boutiques n'aient pas eu le droit à autant de soin niveau mise en page, avec des options réduites par rapport au reste – même si ce qui est proposé reste de qualité.
« Le temps, c'est de l'argent » diront certains – et l'adage se vérifie dans les prix des abonnements de Squarespace, un peu plus élevés que ceux d'autres plateformes tout aussi qualitatives. L'offre pour les sites personnels commence à 15€/mois mais permet d'installer des extensions et de profiter d'une bande passante et d'un stockage illimités. A noter que si cela peut paraître plus intéressant que d'autres offres qui limitent ces points, la plupart du temps ces limitations ne sont jamais assez importantes pour handicaper un usage personnel.
Quant aux extensions, elles sont essentiellement tournées vers le e-commerce et les autres n'y trouveront rien qui pourra les intéresser. Pour ceux qui sont tournés vers la vente en ligne, Squarespace propose deux abonnements : l'un à 28€/mois afin de vendre sans frais de transaction et de permettre aux clients de créer des comptes ; et l'autre à 42€/mois qui donne accès aux paniers abandonnés, à une expédition avancée et à l'API Commerce. Trop cher par rapport à la concurrence pour être intéressant de ce côté-là, Squarespace reste une plateforme de choix pour des sites personnels, vitrines et professionnels avec, tout au plus, une petite boutique en ligne pour les accompagner.
Spécialisé dans l'hébergement et la gestion des noms de domaine, HostGator a décidé d'étendre son activité pour s'aventurer du côté des website builders. Si elle est loin d'être la seule plateforme du genre à tenter l'aventure, elle est l'une des rares à le faire correctement et à un prix plus qu'intéressant.
HostGator se révèle être un sérieux concurrent aux plateformes plus spécialisées. Ses templates ne sont pas les plus engageants mais son Express Editor est très simple et rapide à maîtriser. HostGator se détache particulièrement de ses concurrents par le prix de ses abonnements raisonnables et accessibles, qui permettent à n’importe qui de lancer une petite boutique en ligne à moindre frais. On regrette toutefois l’absence d’une offre d’essai gratuite ainsi que le choix très restreint d’apps.
HostGator se révèle être un sérieux concurrent aux plateformes plus spécialisées. Ses templates ne sont pas les plus engageants mais son Express Editor est très simple et rapide à maîtriser. HostGator se détache particulièrement de ses concurrents par le prix de ses abonnements raisonnables et accessibles, qui permettent à n’importe qui de lancer une petite boutique en ligne à moindre frais. On regrette toutefois l’absence d’une offre d’essai gratuite ainsi que le choix très restreint d’apps.
Gator Website Builder a l'avantage de proposer deux éditeurs différents selon la façon dont on souhaite créer notre site : rapidement, avec un éditeur « intelligent » qui pose plusieurs questions, ou avec plus de contrôle sur le design final en passant par l'éditeur traditionnel. Petit inconvénient : il faut se décider au moment de la création et ne plus changer d'avis ensuite, car il n'est pas possible de passer de l'un à l'autre en plein projet.
Son éditeur rapide, le bien-nommé « Express Editor », tient toutes ses promesses : il est facile à utiliser, les mises en page proposées pour les sections sont sympathiques et on y retrouve toutes les modifications de base. En revanche, on y perd en personnalisation, que ce soit au niveau des sections elles-mêmes ou sur la version mobile. Mais pour la plupart des utilisateurs, il est le meilleur choix pour avoir un site web prêt en quelques heures.
Le deuxième éditeur, quant à lui, nécessite de choisir un thème parmi plusieurs qui ne brillent pas toujours par leur design. L'éditeur permet de régler chaque petite partie de façon plus précise, ce qui en diminue de facto la facilité d'utilisation. La version mobile du site pourra y être modifiée indépendamment de la version desktop, ce qui sera un point important pour certains utilisateurs. Le choix de l'éditeur dépendra donc du critère le plus important pour l'utilisateur : la facilité d'utilisation ou la personnalisation.
S'il y a bien un point sur lequel Gator Website Builder brille, c'est sur ses prix. La première offre, à 4,99€ pour le premier mois puis 9,99€/mois par la suite, permet de profiter de toutes les possibilités du website builder, d'un hébergement gratuit, d'un nom de domaine gratuit la première année, d'une utilisation illimitée de la bande passante ainsi que d'une fonctionnalité de création d'un petit e-shop d'au plus 3 produits. Si c'est le e-commerce qui vous intéresse, c'est l'abonnement le plus cher qui vous conviendra : à 9,99€ le premier mois puis 19,98€ le reste du temps, il permet de créer de nombreuses campagnes marketing ainsi que de mettre un nombre illimité de produits en vente, tout cela sans frais de transaction.
Mais tout n'est pas parfait, et pour des prix aussi bas on ne peut pas avoir toutes les fonctionnalités des autres plateformes. Gator Website Builder possède très peu d'applications, ce qui limite l'utilisateur aux options de base. Cela ne sera pas forcément un défaut, mais c'est un point à retenir si vous pensez faire évoluer votre site dans le futur.
Moins populaire et « sexy » que son concurrent Shopify, BigCommerce mérite d'être mentionné lorsqu'on parle de website builders axés e-commerce. Le choix entre les deux se fera en fonction du prix des abonnements et de ce qu'ils contiennent, ainsi que du désir ou non d'avoir un éditeur très complet… parfois un peu trop.
BigCommerce n’est pas forcément accessible au premier venu, mais c'est un bon choix pour des professionnels souhaitant faire évoluer leur site en même temps que leur activité. On apprécie ses nombreuses options de personnalisation et les outils avancés pour les développeurs. On note cependant des coûts assez prohibitifs pour les petites entreprises, avec des thèmes payants chers et des abonnements parfois salés pour les fonctionnalités les plus intéressantes.
BigCommerce n’est pas forcément accessible au premier venu, mais c'est un bon choix pour des professionnels souhaitant faire évoluer leur site en même temps que leur activité. On apprécie ses nombreuses options de personnalisation et les outils avancés pour les développeurs. On note cependant des coûts assez prohibitifs pour les petites entreprises, avec des thèmes payants chers et des abonnements parfois salés pour les fonctionnalités les plus intéressantes.
Après notre inscription, BigCommerce sélectionne pour nous l'un de ses thèmes gratuits, qu'il est possible de changer par la suite. Tous les thèmes, gratuits comme payants, sont beaux – et comme pour Shopify, nous ne sommes pas directement poussés à l'achat.
Le tableau de bord indique toutes les fonctionnalités que l'on peut ajouter pour vendre des produits efficacement et y donne accès en un clic. Cependant, la plateforme perd rapidement un point niveau facilité d'utilisation pour les francophones que nous sommes, puisque la traduction n'est vraiment pas au point et une maîtrise de l'anglais sera nécessaire.
L'éditeur, appelé « Page Builder », est généreux en options. Chaque petit élément et ses différents états lors de la navigation sur la page web peuvent être personnalisés. Cette abondance de modifications possibles sera très bien accueillie par certains, mais elle rend l'utilisation de la plateforme beaucoup moins simple pour les grands débutants qui n'ont pas forcément envie de s'en occuper et qui se retrouveront face à des menus à rallonge. Au contraire de Shopify, BigCommerce a fait le choix de la personnalisation en sacrifiant de la facilité d'utilisation.
Si les thèmes payants sont beaux et livrés dans plusieurs versions, ils sont aussi sensiblement plus chers que sur d'autres plateformes similaires, montant rapidement dans les centaines de dollars. Il en sera de même au niveau des abonnements, tous les trois quasiment au même prix que ce qui est proposé par Shopify… mais avec des fonctionnalités en moins. Il faudra par exemple investir dans l'offre à 79,95$/mois pour avoir accès à la récupération de paniers abandonnés et à la possibilité de créer des groupes de clients et des cartes de fidélité.
Si l'argent n'est pas un problème, choisir BigCommerce permettra d'accéder à son catalogue de presque 1 000 applications, gratuites comme payantes. Elles couvriront la plupart des cas de figure, de la sécurité du site à l'optimisation marketing. Il faudra tout de même surveiller leur prix, qui peut faire flamber une facture déjà salée.
Le plus jeune des website builders sur la liste, Zyro, essaie de se faire une place sur le marché depuis 2019. Pour cela, pas de promesses folles côté éditeur mais plutôt un angle marketing original. La plateforme mise sur la tendance autour de l'intelligence artificielle pour mettre en avant ses outils supplémentaires. C'est pourtant sur son offre de base qu'elle brille le plus.
Zyro est encore une jeune plateforme et a beaucoup de marge d’améliorations. Certaines options de base semblent manquantes, et on apprécierait plus de personnalisation pour les blogs et le e-commerce. Cependant, ses prix attractifs, ses templates modernes, sa facilité d’utilisation et ses mises à jour régulières en font un outil pour créer son site web intéressant pour les débutants.
Zyro est encore une jeune plateforme et a beaucoup de marge d’améliorations. Certaines options de base semblent manquantes, et on apprécierait plus de personnalisation pour les blogs et le e-commerce. Cependant, ses prix attractifs, ses templates modernes, sa facilité d’utilisation et ses mises à jour régulières en font un outil pour créer son site web intéressant pour les débutants.
La mise en avant de l'aspect « intelligence artificielle » commence dès la création du site, puisqu'il est possible de choisir un template soi-même, d'importer un site web existant ou d'utiliser le « générateur IA » qui désignera lui-même un thème. Après quelques questions basiques, l'outil nous assigne donc un template avec lequel on est malheureusement piégé, puisque vouloir en changer signifie refaire un site de zéro. Il est plus rapide d'aller directement faire son choix parmi les quelques templates pour créer un site simple mais moderne.
Côté éditeur, on est sur un menu minimaliste et des options attendues mais suffisantes pour ce qui concerne les pages, les sections et les éléments qui les composent. Rien qui permette de se détacher de la masse des fonctionnalités du marché, mais tout ce qu'il faut niveau couleurs, polices d'écriture, sections à fabriquer soi-même… Quant au placement des différents éléments, il sera à faire sur une grille présente sur tout le site, qui permet de voir facilement où chaque partie se trouve par rapport à une autre.
Malheureusement, Zyro perd des points dans la facilité d'utilisation à cause de ses fonctionnalités pour débutants, comme son « quickstart guide », cachées dans des menus. Des bugs rencontrés lors de la personnalisation, qui peuvent faire perdre plusieurs minutes de travail, sont également à déplorer.
Zyro propose des prix intéressants, d'autant plus lorsque l'on tombe sur l'une des promotions proposées par la plateforme. Pour 9,90€/mois vous aurez accès à une bande passante et un stockage illimités, un hébergement web gratuit géré par l'entreprise et l'accès aux templates. Le e-commerce n'est pas oublié, avec l'offre la plus chère à 24,90€/mois pour 2 500 produits, la possibilité d'offrir plusieurs options de paiement et la récupération de paniers abandonnés.
A ce prix-là, et avec une plateforme aussi récente, les applications ne sont pas au cœur de l'offre de Zyro. Il sera possible d'accéder à la balise head pour ajouter des services supplémentaires, mais rien de plus. Quant aux outils IA mis en avant par l'entreprise, ils sont plus amusants qu'utiles, même si le générateur de texte pourra servir pour vous aider à écrire quelques textes en anglais et que la « heatmap » pourra vous indiquer sur quels éléments vous concentrer pour retenir l'attention de vos visiteurs. Cependant, Zyro évolue rapidement et pourrait offrir de bonnes surprises dans les prochaines années.
Appartenant depuis 2018 à Square, une société de paiement en ligne, Weebly ne fait pas de mystère de son orientation plutôt e-commerce. Pourtant, elle ne renonce pas à essayer d'attirer un public qui voudrait un simple site vitrine, au risque de se disperser.
Taillée pour l’e-commerce, il est compliqué de conseiller la plateforme pour une autre utilisation parmi sa myriade de concurrents. Par contre, pour tous ceux qui souhaitent vendre en ligne efficacement, Weebly peut vous permettre de démarrer rapidement avec un template plaisant ainsi que des outils utiles et faciles d’accès, sans oublier son abonnement à un prix somme toute raisonnable.
Taillée pour l’e-commerce, il est compliqué de conseiller la plateforme pour une autre utilisation parmi sa myriade de concurrents. Par contre, pour tous ceux qui souhaitent vendre en ligne efficacement, Weebly peut vous permettre de démarrer rapidement avec un template plaisant ainsi que des outils utiles et faciles d’accès, sans oublier son abonnement à un prix somme toute raisonnable.
Une fois que l'on a choisi si l'on souhaite faire un simple site web ou un site web avec une boutique en ligne, Weebly nous fait choisir parmi ses thèmes, peu nombreux mais de qualité raisonnable. Heureusement, d'ailleurs, car on se rend vite compte que Weebly ne brille pas par ses outils de personnalisation.
Les options sont peu nombreuses, avec un nombre de blocs réduits au strict minimum. Mais surtout, tout n'est pas personnalisable – et tout ce qui concerne les parties « header » et « footer » du site dépend du thème choisi. L'emplacement et le style de la bannière ne peuvent pas être modifiés, ainsi que le menu et le titre. Nous sommes donc réduits à modifier ce que Weebly accepte de nous laisser changer : le corps du site… et encore, dans les emplacements qu'il a définis au préalable. Ces limitations le rendent extrêmement facile d'utilisation, puisque tout ce qui peut être modifiable le sera en quelques heures, mais la personnalisation est sacrifiée.
Son focus e-commerce se ressent dans le tableau de bord, qui propose plusieurs outils à cet effet, peu importe le style de site que vous avez choisi de créer. Il sera donc inutile si votre but n'est de créer qu'un site vitrine, et c'est dommage. Si la personnalisation côté site est manquante, on apprécie tout de même d'avoir accès à un éditeur pour créer des mails commerciaux à notre image.
Weebly est dans la moyenne niveau prix. L'offre de base à 7€/mois offre le minimum niveau fonctionnalités pour lancer son site, et une offre e-commerce à 28€/mois permet de vendre un nombre d'articles illimités, de proposer aux clients de laisser des avis et d'accepter les paiements sur PayPal. Malheureusement, la plateforme reste dans un entre-deux où elle n'est ni particulièrement intéressante pour l'e-commerce, ni intéressante pour un site vitrine.
Son magasin d'applications, majoritairement en anglais, est assez fourni. Un tour sur les forums permet cependant de se rendre compte qu'une question à propos d'une application ou du builder lui-même ne trouve souvent jamais réponse. Un risque à prendre, donc, si vous souhaitez vous lancer sur la plateforme.
Là où GoDaddy se démarque le plus de ses concurrents, c'est par le nombre de controverses attachées à son nom. On peut tout de même citer ses 62 millions de domaines enregistrés, qui en font un acteur très important dans l'hébergement de sites web et la gestion des noms de domaine. C'est peut-être ce succès qui l'a poussé à lancer son propre website builder, sans que l'expérience soit très concluante.
GoDaddy n’est pas une mauvaise plateforme mais elle manque de quelque chose lui permettant de se démarquer de ses concurrents. Elle conviendra à ceux qui ne se préoccupent pas de personnaliser à fond le design de leur site et qui veulent rapidement un site fonctionnel. On apprécie la clarté des menus, qui permet à tout le monde de s’y retrouver. L'outil de blog manque d'options essentielles pour le SEO, les thèmes sont un peu trop simples et les prix plutôt rédhibitoires par rapport aux fonctionnalités proposées par la plateforme.
GoDaddy n’est pas une mauvaise plateforme mais elle manque de quelque chose lui permettant de se démarquer de ses concurrents. Elle conviendra à ceux qui ne se préoccupent pas de personnaliser à fond le design de leur site et qui veulent rapidement un site fonctionnel. On apprécie la clarté des menus, qui permet à tout le monde de s’y retrouver. L'outil de blog manque d'options essentielles pour le SEO, les thèmes sont un peu trop simples et les prix plutôt rédhibitoires par rapport aux fonctionnalités proposées par la plateforme.
GoDaddy Website Builder, à l'instar de ses concurrents, a choisi la voie d'un questionnaire rapide pour déterminer la catégorie de notre site afin de nous faciliter la création. Mais au lieu de nous proposer un thème en rapport avec cette catégorie, l'outil préfère sélectionner des images liées avec notre activité pour habiller notre futur site. Un parti pris étonnant, mais qui se comprend lorsqu'on voit que les « thèmes » proposés s'approchent plus de propositions de mise en page que de designs à proprement parler. Ceux-ci ne sont d'ailleurs pas particulièrement remarquables et tendent même, pour certains, vers l'amateurisme.
Niveau personnalisation, on a accès ici à toutes les options de base pour les couleurs et les polices d'écriture, avec des sections toutes prêtes à ajouter dans sa page, sans possibilité d'en créer de zéro ou d'ajouter d'autres styles d'éléments que ceux déjà présents. L'expérience est assombrie par des menus envahissants qui empêchent d'avoir un aperçu correct du site pendant la modification.
Le prix des abonnements reste dans la moyenne de ce qui se fait, mais avec des limitations beaucoup plus drastiques que sur d'autres plateformes. Avec l'offre de base à 8,39€/mois, vous n'aurez par exemple pas accès aux outils SEO – mais vous aurez tout de même droit à un bouton PayPal et la prise de rendez-vous. Quant au e-commerce, si vous souhaitez vendre autre chose que des services il faudra directement adhérer au forfait le plus cher (32,39€/mois), ce qui rend la plateforme beaucoup moins intéressante.
GoDaddy Website Builder ne propose pas spécialement de fonctionnalités supplémentaires innovantes. Les utilisateurs e-commerce pourront profiter d'une intégration avec d'autres boutiques en ligne comme Amazon. Il est également possible d'ajouter de quoi permettre aux clients de prendre des rendez-vous directement sur le site. Mais dans l'ensemble, on ne trouve rien qui se distingue vraiment de la masse. GoDaddy Studio intéressera ceux qui souhaitent faire du marketing, car l'outil permet de créer ses propres supports promotionnels pour les réseaux sociaux comem pour les mails.
Ce qui est considéré comme un website builder WordPress n'est pas la même chose que le célèbre CMS. Créé par une entreprise du nom d'Automattic, il s'appelle WordPress.com (au lieu de WordPress.org) et a un but purement commercial. Par rapport à son cousin, il a l'avantage de ne pas nécessiter d'installation en local ni de s'occuper de son propre hébergement. Mais cette facilité a un coût.
Avec ses thèmes aux designs datés et sa personnalisation réduite au strict minimum si on ne décide pas de sérieusement investir, WordPress.com n'est pas à la hauteur de ses concurrents. Si c’est l’écosystème WordPress qui vous attire, il vaudra mieux prendre le temps d’installer la version open source et de se pencher sur l’hébergement. Pour ceux qui veulent juste un blog rapide et n'ont rien contre les pubs intempestives, l'outil demeure une option envisageable.
Avec ses thèmes aux designs datés et sa personnalisation réduite au strict minimum si on ne décide pas de sérieusement investir, WordPress.com n'est pas à la hauteur de ses concurrents. Si c’est l’écosystème WordPress qui vous attire, il vaudra mieux prendre le temps d’installer la version open source et de se pencher sur l’hébergement. Pour ceux qui veulent juste un blog rapide et n'ont rien contre les pubs intempestives, l'outil demeure une option envisageable.
WordPress.com nous emmène, dès la connexion, sur un tableau de bord où l'on pourra accéder à un pas à pas détaillant rapidement les étapes nécessaires à accomplir avant de mettre notre site en ligne. L'une de ces étapes est le choix d'un thème, et autant dire que l'on tombe de haut : les thèmes gratuits sont très vieillots et, s'ils conviendront pour un petit blog, ils ne sont pas acceptables pour grand chose de plus. Quant aux thèmes payants, ils sont de meilleure qualité mais nécessitent d'être achetés directement ou par le biais d'un abonnement coûteux.
Pour la modification, on retrouve les outils présents dans le CMS open source, à savoir l'outil de personnalisation pour régler les options générales de son site et l'éditeur Gutenberg, qui sera l'outil principal pour créer les pages et les articles. Les propositions de blocs à ajouter sont plutôt variées, avec des options de couleurs et de polices d'écriture acceptables mais sans permettre beaucoup plus. Des mises en page toutes prêtes existent aussi, appelées « patterns », mais rien qui n'arrivera à sauver le design des thèmes de base. L'outil reste cependant simple à prendre en main, même si les modifications nécessaires sont nombreuses, mais souffre d'une traduction partielle et approximative.
Le bât blesse au niveau des prix. Avec un premier abonnement à 4$/mois pour une version personnelle permettant d'avoir un nom de domaine personnalisé et la suppression des publicités, on pourrait se dire que le prix est raisonnable pour quiconque souhaite créer un blog.
Cependant, c'est sans compter sur la plus grande limitation de WordPress.com : les plugins. Les plus populaires de WordPress.org sont présents, comme Yoast SEO, mais y avoir accès nécessite de souscrire à l'abonnement « Business » à 25$/mois. Les abonnements devant être payés à l'année, on est donc sur une facture initiale de 300$ minimum, juste pour avoir accès à ce qui fait le charme du CMS. Ca pique ! Dans ces conditions, difficile de recommander WordPress.com par rapport aux autres website builder.
Parmi la myriade de plateformes existantes, choisir un outil de création de site web peut vite être décourageant, surtout quand on est débutant ou que l'on ne sait pas forcément sur quels critères juger. La tâche est d'autant plus compliquée avec la multiplication des offres hybrides combinant site personnel, site professionnel et site e-commerce.
Pour un site web personnel, les deux critères à surveiller en priorité sont le prix et la facilité d'utilisation. Il vous faudra un website builder facile à prendre en main, qui intègre des services pour l'hébergement et le nom de domaine, avec assez d'options de personnalisation pour vous faire plaisir sans vous noyer dans des détails de mise en page obscurs.
Quand on possède une entreprise ou un commerce, monter son site web sera un exercice d'équilibriste entre facilité d'utilisation et personnalisation. Si la majorité des outils pour créer son site web reste assez facile à prendre en main, il faudra regarder du côté des designs proposés et de la personnalisation pour habiller le plus finement possible et éviter un site trop générique. Les services proposés seront aussi déterminants selon votre activité : est-il possible de laisser les visiteurs prendre rendez-vous facilement sans coût supplémentaire ? Les outils de Google sont-ils intégrés à la plateforme ? Est-il possible d'afficher proprement le menu de son restaurant ?
Pour ce qui concerne les sites web personnels, les abonnements les moins chers, voire les offres d'essai, suffiront dans la plupart des cas. Mais attention aux options ! Pour un blog destiné à ses proches, une offre gratuite (et non personnalisée) de nom de domaine pourra faire l'affaire, quand pour un site plus professionnel il y aura besoin d'options SEO fournies et d'un nom de domaine personnalisé.
Pour les sites professionnels, il faudra surveiller la bande passante proposée, la capacité de stockage et les services inclus, pour éviter d'avoir à payer des applications supplémentaires parfois coûteuses. Il peut également être intéressant de réfléchir à une petite boutique en ligne intégrée pour vendre directement des services ou des produits physiques. Si votre ambition de ce côté n'est pas démesurée, les offres axées sur les pros des plateformes hybrides suffiront généralement à votre bonheur.
Pouvoir vendre ses produits ou ses services sur Internet présente des avantages indéniables. Mais pour ça, il faut avoir un site internet avec un design professionnel et des services sécurisants pour mettre les internautes en confiance. Si le e-commerce est votre activité principale, miser sur une plateforme spécialisée reste la meilleure solution. Les prix des abonnements peuvent paraître intimidants, mais ils garantissent des services taillés sur mesure pour le commerce et le marketing, et des outils qui vous faciliteront la vie.
Autre critère à garder en tête, surtout pour un lancement de commerce : les possibilités d'évolution de votre site en fonction de celle de votre activité sur la même plateforme. Choisir une plateforme spécialisée e-commerce présente ici un avantage, puisqu'elles s'adaptent généralement à tous les niveaux de fréquentation et pourront tenir la charge quand le nombre de visiteurs augmentera.
Fanny Dufour
Arrivée dans la rédaction par le jeu vidéo, c’est par passion pour le développement web que je me suis intéressée plus largement à tout ce qui gravite autour de notre consommation des outils numérique…
Arrivée dans la rédaction par le jeu vidéo, c’est par passion pour le développement web que je me suis intéressée plus largement à tout ce qui gravite autour de notre consommation des outils numériques, des problématiques de vie privée au logiciel libre en passant par la sécurité. Fan inconditionnelle de science-fiction toujours prête à expliquer pendant des heures pourquoi Babylon 5 est ma série préférée.
L’équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE