Birmanie: le développement de mines de charbon dans l'État Shan inquiète – RFI

Ajouter RFI à votre écran d'accueil
© 2023 Copyright RFI – Tous droits réservés. RFI n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes. Fréquentation certifiée par l'ACPM/OJD.
Publié le :
Des villageois de l’État Shan, une région du nord de la Birmanie, ont protesté cette semaine contre un projet de mine de charbon. Un accord a été signé en juillet 2019 par le gouvernement avec une entreprise commune réunissant des intérêts thaïlandais, largement majoritaires, et birmans.
De notre correspondante à Rangoon,
Le projet prévoit d’extraire 300 000 tonnes de charbon par an pour une concession d’une durée de 28 ans. L’objectif est d’exporter le charbon en Thaïlande. Les retombées pour les Birmans ne sont pour l’instant pas très claires.
Ce n’est pas la première fois qu’un projet de mine de charbon est lancé à Mong Kok. En 2008, sous la junte militaire, une autre entreprise italo-thaïlandaise avait obtenu une concession, mais elle avait abandonné le projet en 2011 face aux critiques des habitants.
Un projet menaçant pour l’environnement et la santé
Une opposition qui renaît donc aujourd’hui avec les mêmes craintes qu’avant : les locaux s’inquiètent des risques pour l’environnement et leur santé. Le projet est situé à environ 40 kilomètres au nord de la frontière thaïlandaise, à proximité d’une rivière, cours d’eau crucial à la vie des habitants, notamment pour leurs activités agricoles. La construction de cette mine de charbon pourrait empoisonner l’eau.
Ce qui inquiète aussi les villageois, ce sont les risques de déplacement de population pour permettre ce projet. Quelque 2 500 fermiers vivent à Mong Kok. Dans une lettre ouverte, une ONG pour la protection des rivières dénonce aussi la militarisation de la zone : trois bases militaires s’y sont installées.
À d’autres endroits du pays, des projets de mines de charbon sont aussi contestés, mais le gouvernement a prévu de continuer. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre de l’Énergie birman, sous l’influence du Japon qui développe le concept technologique de charbon propre pour le rendre moins polluant.
L’objectif, c’est que le charbon fournisse 33% de l’électricité en Birmanie d’ici à 2025. Sauf que la Birmanie n’a pas assez de ressources en charbon, et elle ne peut pas se passer de l’aide des entreprises étrangères qui apportent capitaux et expertise. Donc, elle devra probablement importer du charbon.
Pas assez d’électricité produite en Birmanie
L’alimentation en énergie est un problème énorme ici, et le gouvernement de la dirigeante Aung San Suu Kii a pour l’instant échoué à y faire face. La demande augmente de plus de 10% par an et la production est loin d’être suffisante. Selon la Banque mondiale, il faudrait 2 milliards de dollars d’investissement par an pour que la production d’électricité corresponde aux besoins.
NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail
Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI
La Birmanie rationne l'électricité à Rangoon et Mandalay
Le projet de barrage de Myitsone, serpent de mer des relations sino-birmanes
Birmanie: des dizaines de milliers d'évacuations après la rupture d'un barrage
Thaïlande: les touristes chinois de nouveau accueillis à bras ouverts
Année du lapin: les Chinois rêvent d’ouverture et de douceur
Taïwan: des simulations montrent l’ampleur de la catastrophe en cas d’invasion chinoise
Covid-19: bas les masques dans les espaces intérieurs en Corée du Sud
Nouvel An lunaire en Chine: les voyageurs heureux de repartir en famille malgré l’épidémie
Pakistan: une nouvelle assemblée régionale dissoute par Imran Khan
Nouvelle-Zélande: la Première ministre Jacinda Ardern annonce sa démission, faute d'«énergie»
Catastrophe de Fukushima: la justice confirme l'acquittement d'anciens dirigeants de Tepco
Australie: le racisme envers les aborigènes au cœur du procès sur le meurtre d'un adolescent
Australie: les hélicoptères européens «Taipan» seront remplacés par du matériel américain
Corée du Sud: perquisition des locaux d'un syndicat pour liens présumés avec la Corée du Nord
Philippines: la Nobel de la paix Maria Ressa acquittée d'évasion fiscale
Afghanistan: certaines ONG reprennent partiellement leurs activités en employant des femmes
Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE