Baisse de l'euro face au dollar : ces prix susceptibles d'augmenter – Le Figaro

Rubriques et services du Figaro

Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
La monnaie européenne a atteint son plus bas niveau depuis l’introduction des pièces et billets en euro. Cela n’est pas sans conséquences.
La journée de lundi a été marquée, pour l’euro, par un passage sous la parité avec le dollar. La monnaie européenne est ainsi tombée jusqu’à 0,9901 dollar, nouveau plus bas depuis décembre 2002, avant de rebondir jusqu’à 1,0018 dollar. L’euro se reprenait légèrement mardi face au dollar, au point même de repasser brièvement au-dessus de la parité.
Mais cet affaiblissement de l’euro n’est pas sans conséquence pour les consommateurs et les entreprises. Certains produits devraient ainsi voir leurs prix augmenter sur le Vieux continent : en effet, cette évolution va tirer vers le haut le coût des importations. «Le principal impact sera sur le pétrole, libellé en dollars», affirme Sylvain Bersinger, consultant économiste au sein d’Asterès, ce qui explique notamment que les prix à la pompe se maintiennent à un niveau élevé en France.
À lire aussiPrix des carburants : légère baisse pour l’essence, le gazole remonte
La même tension pèse sur le gaz, dont les approvisionnements sont également compromis avec la fermeture annoncée du gazoduc Nord Stream 1 du 31 août au 2 septembre, alors qu’il fournit l’essentiel du gaz russe à l’Europe. Ces facteurs risquent de tirer vers le haut les coûts de production des entreprises européennes et de peser sur le pouvoir d’achat des ménages. «Des prix de l’essence élevés pouvant provoquer un effet de ruissellement dans d’autres pans de l’économie, à travers les entreprises qui ont notamment besoin des services de transporteurs et qui choisiraient d’augmenter le prix de vente de leurs produits», ajoute l’économiste. Et ce, alors que l’inflation met déjà les finances des Français à rude épreuve, ayant atteint 6,1% sur un an en juillet. Un niveau record depuis le début de cette série statistique, en 1991.
Mais de manière plus directe, le prix des produits directement importés par la France depuis les États-Unis pourrait augmenter, en fonction du choix des entreprises d’adapter leurs prix ou non au marché européen. D’après les dernières données des Douanes françaises, en 2020, la France a importé pour 30,1 milliards d’euros de biens depuis les États-Unis, soit environ 6,2% du total de ses importations. Les États-Unis passent du rang de 4ème fournisseur de la France en 2019 à celui de 6ème fournisseur en 2020. Les produits les plus importés sont les équipements mécaniques, le matériel électrique, électronique et informatique (pour 6,9 milliards d’euros) mais aussi les matériels de transport (6,6 milliards d’euros).
À lire aussiLes Bourses européennes en baisse, l’euro flanche encore
Cette configuration est en revanche avantageuse pour les entreprises qui exportent hors de la zone euro, dont la compétitivité augmente en cas d’euro faible. Les entreprises les plus susceptibles de bénéficier de cette situation sont donc celles dont l’activité est résolument tournée vers l’export, comme les groupes aéronautiques ou ceux spécialisés dans le luxe. Les échanges entre pays européens ne sont en revanche pas affectés.
Autres gagnants de cet affaiblissement de l’euro : les touristes américains en Europe, qui voient d’ores et déjà leur pouvoir d’achat augmenter lors de leurs vacances sur le Vieux Continent.
Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !
Le président américain a annoncé l’effacement partiel des emprunts étudiants.
Il s’agit d’une mesure déjà prise par le gendarme bancaire européen en 2018, mais que la banque avait contestée.
DÉCRYPTAGE – Le chef de l’État en appelle à l’unité nationale et aux valeurs démocratiques pour faire face aux conséquences économiques du conflit russo-ukrainien. Une noble ambition dont il reste à définir les modalités pratiques.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Baisse de l’euro face au dollar : ces prix susceptibles d’augmenter
Partager via :
Commentez
0
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source
http://fragua.org/comment-acheter-ou-vendre-une-piece-de-2-euros

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE