Pièces complète 2 euro commémorative et accessoires protection pièces

Alexithymie : définition, test, signes à reconnaître et conséquences – Femme Actuelle.fr

Naviguer dans l’univers
Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !
L’alexithymie désigne le fait d’avoir du mal à exprimer ses émotions, mais également à les identifier. Comment savoir si l’on souffre de ce mal très handicapant ? Que peut-on faire pour remédier à cela ?
Quelles conséquences a une alexithymie sur le patient touché et son quotidien ?
Une personne atteinte d’alexithymie a des difficultés à identifier et exprimer ses émotions, mais aussi à décoder celles des autres. On retrouve cette caractéristique chez certaines personnes ayant des troubles du spectre autistique, mais également chez les patients psychosomatiques. Ces patients souffrent d’un déficit émotionnel, ils ne comprennent pas ce qu’ils ressentent. Ce n’est pas qu’ils ne ressentent rien, mais ils ne sont pas capables de l’identifier et de l’exprimer.
Le terme alexithymie a été pour la première fois cité par John Nemiah et Peter Sifneos, des psychiatres et chercheurs travaillant dans un hôpital de Boston, le Beth Israel Hospital, affilié à l’école de médecine de Harvard, en 1970. “alexis” signifie “sans mot”, et “thymos” “humeur”.
Ces deux médecins ont observé que les patients psychosomatiques ont généralement du mal à décrire leurs sentiments, on retrouve une plus forte prévalence d’alexithymie chez ce groupe de personnes, que dans le reste de la population. Cela serait dû à une connexion déficiente entre les zones du cerveau de l’émotion et de la représentation consciente de l’émotion.
Les chercheurs ont également constaté que l’alexithymie pouvait être décelée chez des personnes souffrant de troubles addictifs (alimentation, alcool, drogues), de troubles anxieux, dépressifs, de stress post-traumatique, ou de troubles mentaux sévères. L’alexithymie peut aussi être associée à une alopécie, un psoriasis, un vitiligo ou un urticaire chronique.
Une personne atteinte d’alexithymie présente les signes suivants :
Physiquement cela peut aussi se traduire par des symptômes :
Les personnes alexithymiques ont souvent une conduite addictive, il s’agit d’une sorte de défense qui pourtant rend le patient de plus en plus vulnérable.
Globalement une personne alexithymique est souvent plutôt sérieuse et carrée, elle aime les faits et la rationalité, et manque parfois d’humour, d’affection, d’empathie et d’imagination. Les sciences peuvent même parfois être un refuge pour que la personne ne pense pas à ce qu’elle ressent, aimer faire des mathématiques en boucle peut en être une expression.
10 à 15 % de la population serait concernée par l’alexithymie, tout particulièrement les hommes. Nous l’avons vu, ce trouble est souvent associé à d’autres maux. Mais d’où vient cette incapacité à exprimer ses émotions ?
La petite enfance de la personne peut avoir un rôle à jouer, si les parents eux-mêmes n’exprimaient pas leurs émotions ou décourageaient leurs enfants de le faire (problème d’attachement, expériences négatives, négligence, violences verbales et/ou physiques, parents alexithymiques).
Mais l’alexithymie peut également survenir après un choc émotionnel, ou traumatisme. Pour ne pas ressentir d’émotions intolérables, le cerveau s’adapte. Et lorsque les émotions refont surface, la personne peut avoir une crise d’angoisse, ou se sentir en détresse psychologique allant jusqu’à l’envie d’en finir avec la vie.
Il y a également des causes neurologiques, venant d’un accident vasculaire cérébral, d’une tumeur au cerveau ou encore d’une maladie neurologique.
Le fait d’aimer les sensations fortes et les comportements à risques est aussi un facteur.
Il est très compliqué de prévenir l’alexithymie car il ne s’agit pas d’une maladie, mais plutôt d’un trait de personnalité, possédé depuis l’enfance ou non.
En tant que parent, vous pouvez aider votre enfant à reconnaître et exprimer ses émotions en en parlant avec lui, en lui demandant ce qu’il ressent, en s’accompagnant de supports adaptés comme des livres pour enfants décrivant des émotions et les situations dans lesquelles on peut les ressentir.
Il est rare que des patients consultent au sujet de leurs difficultés à identifier et exprimer les émotions, au contraire ils fuient plutôt toute discussion au sujet des émotions. Le diagnostic se fait donc généralement au détour d’une consultation pour d’autres maux, comme des problèmes somatiques, un stress post-traumatique, une addiction ou encore des troubles du comportement alimentaire.
C’est à ce moment-là que le médecin peut suspecter une alexithymie, établir un diagnostic en questionnant le patient, et l’orienter vers un spécialiste de la santé mentale, pour l’accompagner au mieux.
Pour le diagnostic, le praticien peut utiliser la Toronto Alexithymia Scale (TAS-20), qui permet d’évaluer l’alexithymie d’une personne, selon 20 items qui concernent la difficulté à identifier ses états émotionnels, la difficulté à décrire ses états émotionnels aux autres, et la pensée opératoire. Parmi les autres instruments de diagnostic de silence émotionnel qui existent, on peut citer le Beth Israel Psychosomatic Questionnaire, et le Bermond-Vorst Alexithymia Questionnaire.
Il n’y a pas de réelle évolution de l’alexithymie, c’est un trait de personnalité qui est présent ou non chez une personne, parfois à des degrés divers. Cependant, lorsqu’elle résulte d’un stress post-traumatique, il est possible que l’alexithymie soit seulement temporaire.
Une personne atteinte d’alexithymie peut avoir du mal à s’adapter à un environnement social donné. Ne pas savoir exprimer ses propres sentiments et décoder ceux des autres peut, en effet, être très handicapant. Ne pas avoir de gestes affectueux ou des preuves d’empathie est un frein à la création et au maintien de liens avec les autres. Cela peut aller jusqu’à des difficultés d’ordre sexuel, si la personne a du mal à sentir et exprimer son désir.
Il n’existe pas réellement de “traitement” pour ce trait de caractère. Mais si l’alexithymie fait souffrir, il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel de la santé mentale, comme un psychologue ou un psychiatre. En faisant parler le patient de lui et de ses sentiments, il peut y avoir une réadaptation aux émotions et à leur identification. Petit à petit les personnes alexithymiques arrivent à décrire ce qu’ils ressentent, grâce à des dictionnaires des émotions par exemple.
Des thérapies de groupe peuvent être très bénéfiques, avec l’aide d’exercices de théâtre ou d’art créatif. Mais aussi la tenue d’un journal quotidien, de la relaxation, de la lecture, une stimulation de l’intelligence émotionnelle, des techniques pour réduire l’anxiété et l’agressivité, etc.
La musique pourrait également aider à gérer l’humeur, grâce à la bonne réception à la musique chez les alexithymiques. La musique permet de ressentir des émotions et de les identifier plus facilement.
Il semblerait que les patients atteints de sclérose en plaques sont plus à même de devenir alexithymique. Cela toucherait 53 % des patients atteints de sclérose en plaques (Revue neurologique, 2019). Cette prévalence s’explique par une atrophie de la substance blanche cérébrale, du cervelet et des structures de substance grise centrales. Elle est aussi associée à l’anxiété du patient et à ses antécédents personnels psychiatriques.
Dans le cadre d’une fibromyalgie également, des troubles cognitifs sont souvent rapportés, et un lien avec l’alexithymie est suspecté, avec une prévalence de 40 % chez les patients atteints de fibromyalgie, contre 8 % des patients de médecine générale (Psychosomatics, 2011).
Vivre avec un proche souffrant d’alexithymie n’est pas évident. Pour l’aider, vous pouvez lui conseiller d’entamer un suivi psychologique et de démarrer des activités artistiques, littéraires et musicales qui peuvent lui faire du bien.
Sachez qu’il éprouve bien des sentiments et n’a pas un cœur de pierre, il a simplement du mal à les identifier et les exprimer. L’alexithymie peut mener à des ruptures amoureuses car le conjoint ne se sent pas validé par son partenaire alexithymique, et il trouve que la relation n’est pas réciproque, ne recevant pas de marques d’affection. Une personne alexithymique peut avoir du mal à s’exprimer par des mots verbalement, mais plus facilement à l’écrit et par des actions et des gestes.
Savoir tout cela peut vous aider à mieux comprendre votre partenaire, mais apprenez à vous préserver également.
On peut parfois confondre l’alexithymie avec des troubles de l’humeur ou des troubles émotionnels, comme une dépression, des troubles bipolaires, de l’anxiété, une conduite addictive, etc. Ces maux peuvent cependant se cumuler, et il n’est pas rare qu’ils soient associés à de l’alexithymie.
On peut également confondre alexithymie et cyclothymie. Ce dernier est un trouble qui se caractérise par des périodes de dépression et de manie (euphorie) successives. Il touche environ 6 % de la population, et fait partie du spectre de la bipolarité.
Sources :
Cairn, Association Fibromyalgies, Inserm, Groupement des hôpitaux de jour psychiatriques
A lire aussi :
Les émotions ? Connais pas ! Qui sont les alexithymiques ?
À partir de quel âge un bébé perçoit-il les émotions ?
Hyperémotivité : comment la reconnaître et savoir si l’on est concerné ?
Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus
Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !
©2022 – Prisma Média – Groupe Vivendi – Tous droits réservés
Fréquentation certifiée par l’OJD – CPPAP : 0215 W 90266

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE