Pièces complète 2 euro commémorative et accessoires protection pièces

Accord entre Engie et l'Etat belge pour prolonger deux réacteurs … – Le Monde

Consulter
le journal
Emploi : l’étonnante bonne performance de l’Europe
Microsoft prêt à investir jusqu’à 10 milliards de dollars dans OpenAI, spécialiste de l’intelligence artificielle « générative »
« La révolution automobile en marche se produit largement par le haut »
« Les retraités français sont assis sur un trésor invisible : les plus-values immobilières latentes »
Comment des appareils de surveillance de Frontex sont utilisés par les garde-côtes libyens pour intercepter des migrants
Brésil : les images de l’insurrection pro-Bolsonaro
Les images d’une série de tempêtes meurtrières en Californie
Le résumé vidéo de 2022 en sept minutes
Retraites : l’irréductible fracture
Pourquoi l’échauffement est une routine incontournable dans tous les sports et à tous les niveaux
Immigration : le mythe de « l’appel d’air »
« Harry et Meghan, malgré leurs dires et peut-être leurs rêves, ne parviennent pas à s’émanciper »
« Natural Light » : Dénes Nagy filme un soldat hongrois face aux atrocités de la seconde guerre mondiale
« Le Relais des Amis » : le roman contagieux de Christine Montalbetti
Sur LCP, « #metoo chez les médecins » peut-être pour demain
Golden Globes 2023 : Steven Spielberg et ses « Fabelmans » récompensés, Zelensky en invité surprise pour le retour de la cérémonie
A Troyes, le charme exaltant du Moyen Age
Nouvelle année, nouvelle déco ?
Le café sudan rume du torréfacteur Hippolyte Courty, « plus long en bouche que n’importe quel vin »
Addictions : l’essor des groupes de parole anonymes
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Les réacteurs flamand de Doel 4 et wallon de Tihange 3 fonctionneront dix ans de plus à partir de 2026. Reste à gérer l’approvisionnement électrique du pays d’ici là.
Par
Temps de Lecture 2 min.
Article réservé aux abonnés
Annoncée il y a vingt ans, plusieurs fois reportée, la sortie du nucléaire n’aura pas lieu en Belgique. Et c’est une ministre écologiste, Tinne Van der Straeten, qui, associée au premier ministre libéral flamand, Alexander De Croo, aura finalement négocié avec Engie-Electrabel, l’opérateur du parc belge, la prolongation de deux centrales.
Lundi 9 janvier, au bout de plusieurs mois de très difficiles discussions, le gouvernement et l’énergéticien français se sont mis d’accord sur la prolongation des réacteurs Doel 4 (Flandre) et Tihange 3 (Wallonie), les plus récents du pays, pour une durée de dix ans. Engie, qui avait abondamment souligné la difficulté, voire l’impossibilité, d’une telle opération, dispose désormais de quatre ans pour adapter les deux unités d’ici à novembre 2026.
Une date qui a, immédiatement, entraîné des questions : des experts avaient souligné qu’un risque de défaut d’approvisionnement du pays existait pour l’hiver 2025-2026, avec un déficit possible de quelque 1 000 mégawatts. Avant leur remise à niveau, les deux unités seront éteintes en 2025. Et c’est sans doute un autre gouvernement qui devra éviter un possible black-out, le bail de M. De Croo à la tête du gouvernement devant s’achever à la mi-2024.
« Nous reprenons notre sécurité d’approvisionnement en main » affirme, en tout cas, le chef du gouvernement, contraint de reprendre un dossier énergétique que tous ses prédécesseurs avaient soigneusement négligé. Depuis deux décennies, toutes les formations au pouvoir s’étaient en fait résolues à accepter les exigences des Verts, sans préparer de réelles alternatives à l’abandon du nucléaire.
Cette fois, l’Etat belge et Engie ont créé une structure juridique commune, qui sera chargée de la gestion des deux réacteurs dont la durée de vie sera prolongée. Investissements, risques et bénéfices seront, ainsi, partagés, sans qu’il soit précisé, à ce stade, si l’électricité produite bénéficiera d’un prix garanti. Engie restera l’exploitant, mais l’Etat belge devrait désormais participer aux décisions stratégiques.
« C’est un accord complexe, mais c’est du jamais-vu », a estimé quant à elle Mme Van der Straeten, obligée pour sa part de renoncer à la doctrine de Groen, le parti écologiste flamand, pour négocier avec le groupe français. Celui-ci abordait la négociation en position de force : indiquant d’abord son refus d’une prolongation, il a pu mettre sur la table la question du partage des coûts pour le démantèlement des cinq autres réacteurs, censés être démantelés en 2025, et pour la gestion des déchets et du combustible usagé. Engie a obtenu, en échange de la promesse de « tout faire » pour relancer les deux unités dans le délai prévu, un chiffrage du coût de ce « passif nucléaire ».
Il vous reste 33.12% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Lecture restreinte
Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article
Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE