Accélérer la progression de carrière des femmes par un meilleur accompagnement. Par Marie-Laure Hubert Nasser – Focus RH

https://google-adsense.info/gestion-interculturelle




Accueil >> Tribunes >> Accélérer la progression de carrière des femmes par un meilleur accompagnement. Par Marie-Laure Hubert Nasser
La crise sanitaire a bouleversé le monde du travail et celui de la formation, tout en rendant encore plus criantes les inégalités femmes-hommes dans le foyer et la vie professionnelle. 
 
Ce constat doit constituer un électrochoc salutaire pour faire progresser l’égalité au travail. Les contraintes des femmes doivent être mieux prises en compte et la formation réinventée.
Lorsque l’on évoque la manière dont la formation peut contribuer à faire progresser l’égalité femmes-hommes dans le monde du travail, la principale question à résoudre concerne la motivation des femmes à vouloir se former. Pourquoi ? Parce qu’en moyenne, celles-ci accomplissent encore plus de 4 heures de travail domestique et de gestion des enfants au quotidien, quand les hommes en réalisent 1h45. L’écart avait baissé ces vingt dernières années, mais la crise sanitaire a constitué un retour en arrière notoire[1]. Dans ce contexte épuisant, se former signifie pour les femmes être suffisamment motivées et volontaires pour ajouter à leur journée de 7 à 9 heures de travail, aux 3 à 4 heures de travail domestique, un élément de formation par jour ou par semaine. Formulé ainsi, cela peut sembler mission impossible et rebute, de fait, de nombreuses femmes.
Pour toutes ces raisons, le numérique représente une opportunité de former les femmes en s’adaptant à leurs contraintes : en concevant des formations qui puissent s’inscrire facilement dans le quotidien, durant les trajets en transports en commun ou en train, dans une salle d’attente… Tout en préservant la qualité. Pour que les femmes se lancent et adhèrent, il faut que la formation soit « intégrative ». Cela passe par la personnalisation des contenus, un accompagnement souple, mais aussi par la possibilité de se former de manière asynchrone pour plus de praticité.
Comment réussir à insérer dans le quotidien des femmes ces temps de formation qui sont la clé du succès pour faire progresser leur carrière ? Les réponses relèvent à la fois de l’innovation et de la prise en compte des contraintes des femmes. D’abord, les contenus de formation doivent s’adapter à la recherche du temps court par manque de disponibilités. Des séquences vidéos courtes permettent de créer des conditions d’apprentissages pour favoriser l’acquisition de compétences ou de savoir-être. L’autre clé principale réside dans la transmission d’expérience : depuis notre petite enfance, nous imitons les gestes, nous observons les autres, nous sommes avides d’apprendre de nos congénères. La transmission de l’expérience est la genèse des savoirs. Nous apprenons en observant les autres, en nous appropriant leur savoir-faire, par une immersion dans un programme expérientiel. L’apprenante peut reproduire quelque chose qui aura réussi et qu’elle aura observé.
Pour capitaliser sur le rôle de la transmission, chaque apprenant va adhérer plus ou moins à ce qui lui est proposé et qui parle à sa sensibilité et crée un pont entre le savoir et ses besoins. C’est ce mécanisme qui explique la montée en puissance des masterclass. Incarnées, personnalisées, travaillées, les masterclass agissent comme une série ! On adopte son héros et on apprend de lui. Ce format est facilement consommable en mobilité. Si la mise en place de l’andragogie, l’art et la manière d’apprendre à des adultes, est nécessaire, elle doit se coupler à la création d’un storytelling de formation, qui va permettre de créer une émotion, et donc aider les apprenantes à mieux s’imprégner des savoirs des autres. Les apprenantes peuvent ainsi dépasser les connaissances et s’approprier une histoire qui devient universelle.
Enfin, pour assurer le succès de cette approche, chacune a besoin d’être accompagnée dans sa progression. Le coaching en ligne personnalisé est la dernière brique d’un parcours de formation adapté aux femmes car réalisable à distance. Cet accompagnement individuel va leur permettre de passer du macro à l’égo, pour faire le tri entre ce qu’elles ont appris des autres, de leur expérience, des inspirations et rôle-modèles qu’elles se sont choisies, et ce qu’elles doivent dépasser personnellement. Et répondre à ces questions clés : quels sont mes freins ? Comment améliorer mes points forts ?
[1] Voir aussi l’étude du Boston Consulting Group parue en 2021.
Marie-Laure Hubert Nasser est CEO et co-fondatrice de youWan, une startup dédiée à la formation des femmes. Directrice de la communication de la ville de Bordeaux pendant dix ans, elle est aussi formatrice, coach et romancière.
24 aoû.2022
5 oct.2022
Inscription à la newsletter FocusRH
Retrouvez tous les jeudis : actualité RH, témoignages, tribunes…

source

https://google-adsense.info/gestion-interculturelle

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE